Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Un mois de janvier critique pour le soya brésilien : certaines régions ont besoin de pluie

08 janvier 2021, Soybean and Corn Advisor

Les semis de soya 2020/21 au Brésil sont pour la plupart terminés avec seulement quelques plants soya à planter dans l'extrême sud du Brésil et dans le nord-est du pays. En fait, quelques champs isolés de soya à maturation hâtive dans l'ouest du Mato Grosso ont déjà été récoltés. En général, le soya a été semé plus tard que la normale et les conditions météorologiques en janvier seront critiques pour la récolte, car de nombreux plants de soya rempliront leurs gousses au cours du mois.

Après un démarrage sec de la saison de croissance, les quantités de pluie se sont améliorées dans une grande partie du Brésil, mais il existe encore des zones où l'humidité du sol est inférieure à ce qui est nécessaire pour une croissance adéquate des cultures.

Les zones qui ont le plus besoin d’averses supplémentaires comprennent des parties du sud, la région du centre-ouest et le nord-est du Brésil.

Selon Paulo Sentelhas d'Agrymet, les zones du centre du Mato Grosso do Sul, du sud-ouest du Mato Grosso et du centre-sud du Rio Grande do Sul sont des régions où l'humidité du sol est inférieure à 40% du maximum possible. De telles pénuries d'humidité dans le sol peuvent limiter la croissance des plantes et entraîner un potentiel de rendement inférieur.

Dans certaines parties du nord-est du Brésil, l'humidité du sol est encore plus sèche. Dans le sud du Maranhao et l'ouest du Piaui, l'humidité du sol n'est que de 20 à 40% du maximum possible. À ces faibles niveaux, la croissance de la plante est limitée et la productivité peut être compromise en raison de moins de graines par gousse et de plus petites tailles de graines.

Les prévisions avancent une augmentation des chances de précipitations au Brésil au fur et à mesure que le mois progresse, de sorte que la situation d'humidité du sol devrait s'améliorer avec l'augmentation des précipitations, mais le moment de la pluie sera important ainsi que le stade de développement du soya.


Partager cet article