Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les ensemencements de soya américain 2019 sont complétés à 60 %

11 juin 2019, Soybean and Corn Advisor

L’amélioration des conditions météorologiques la semaine dernière et pendant le week-end ont permis aux agriculteurs de bien progresser dans les ensemencements de leur soya. La récolte de soya 2019 aux États-Unis est semée à 60 % comparativement à 92 % l’an dernier et 88 % pour la moyenne des 5 années précédentes. Cela représente une avance hebdomadaire de 21 %. Selon le rapport de mars sur les perspectives d’ensemencement, il reste encore 33 millions d’acres de soya à semer. 34 % du soya a émergé, contre 81 % l’an dernier et 73 % pour la moyenne des 5 années passées.

Encore une fois, les semis ont progressé le plus lentement dans l’est du Corn Belt. En Illinois, les ensemencements sont terminés à 49 % (91 % pour la moyenne). Ils le sont à 42 % en Indiana (89 % en moyenne), à 45 % au Michigan (87 % en moyenne) et à 32 % en Ohio (89 % en moyenne).

Les progrès ont été meilleurs dans l’ouest du Corn Belt. Les ensemencements sont terminés à 70 % en Iowa (95 % en moyenne), à 79 % au Nebraska (94 % en moyenne), à 48 % au Kansas (69 % en moyenne) et à 37 % au Missouri (73 % en moyenne). Les agriculteurs du nord-ouest du Corn Belt ont également progressé. Au Minnesota, les semences sont terminées à 79 % (96 % en moyenne), au Dakota du Nord, elles le sont à 88 % (93 % en moyenne). Au Dakota du Sud, les ensemencements sont complétés à 43 % (93 % en moyenne).

Superficie de soya – Le soya peut bien sûr être semé plus tard que le maïs et si le temps le permet, il est encore temps d’ensemencer la majorité, sinon la totalité du soya prévu. Par conséquent, cette semaine, j’ai laissé la superficie de soya inchangée à 84,0 millions d’acres.

Si le temps pluvieux devait revenir au cours des deux prochaines semaines, certains agriculteurs pourraient alors envisager l’option d’abandon pour une partie de leur soya. Voici les dates importantes : le 10 juin est la date d’abandon des Dakota, du Minnesota et du Nebraska. Le 15 juin est la date d’abandon de soya en Iowa, au tiers nord de l’Illinois, au sud du Wisconsin, au Michigan et au nord-ouest du Missouri. Le 20 juin est la date d’abandon pour les deux tiers de l’Illinois, de l’Indiana, de l’Ohio et de l’est du Missouri.

Il se peut qu’il y ait des abandons de culture de soya, mais les agriculteurs sont aussi émotifs lorsque ce genre de décision est prise. Toute leur vie est consacrée aux ensemencements et à la récolte. Les agriculteurs sont preneurs de risques, c’est dans leur ADN. S’ils ne pouvaient pas ensemencer leur maïs en raison des conditions humides et qu’ils optaient pour l’abandon, autant que possible, ils feraient un effort supplémentaire pour semer le soya souhaité.

Ainsi, ils ne peuvent pas toujours prendre la bonne décision financière lorsqu’il s’agit de semer ou non. En fin de compte, certains agriculteurs peuvent continuer d’ensemencer leur soya au-delà du moment où ils auraient dû opter pour l’abandon.

Diminution du rendement de soya – Le soya ensemencé en Illinois le 10 juin pourrait connaître un ralentissement du rendement de 18 % et celui-ci s’aggravera avec le retard des semis. Je ne voulais pas être trop agressif sur les rendements potentiels jusqu’à ce que nous ayons une idée plus précise du moment où se termineront les semences de soya.


Partager cet article