Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les ensemencements de maïs safrinha 2018/2019 sont pratiquement terminés dans le Mato Grosso

10 mars 2019, Soybean and Corn Advisor

La récolte de maïs safrinha 2018/2019 au Brésil a généralement été ensemencée environ deux semaines plus tôt que la moyenne. Les semis hâtifs du maïs safrinha sont essentiels pour obtenir de bons rendements car il pourrait recevoir une ou deux fois plus de précipitations avant la fin de la saison des pluies estivales. Ces averses surviendraient pendant la période critique du remplissage des grains.

Mise en garde – Les semis de maïs safrinha commencent bien, toutefois les conditions météo d’avril et mai vont faire en sorte que la récolte sera divisée en fonction de la saison des pluies estivales. Actuellement, les agriculteurs brésiliens sont optimistes, mais les conditions météo à venir détermineront le sort de la récolte.

Le maïs de pleine saison dans le Paraná – Les agriculteurs de l’État ont récolté 32 % de leur maïs de pleine saison. Le maïs de pleine saison restant dans les champs est qualifié de «moyen» à 16 % et de «bon» à 84 %. DERAL estime que la récolte de maïs de pleine saison 2018/2019 du Paraná produira 3 millions de tonnes, ce qui correspondrait à 20 % de la production totale de l’État.  

Maïs safrinha dans le Paraná – Le Département de l’économie rurale (DERAL) a annoncé la semaine dernière que 73 % du maïs safrinha prévu avait été ensemencé, contre 42 % l’an passé. Les récentes averses ont laissé les agriculteurs optimistes sur le fait qu’une bonne récolte de maïs safrinha pourrait aider à compenser une récolte de soya très décevante. DERAL estime que la production de maïs safrinha dans le Paraná sera de 12,7 millions de tonnes, soit une augmentation de 39 % par rapport à l’année passée. Elle représenterait 80 % de la production totale de maïs de l’État.

Le maïs safrinha du Mato Grosso – IMEA a estimé vers la fin de semaine dernière que 95 % du maïs safrinha de l’État a été ensemencé comparativement à 84 % l’an passé comme pour la moyenne des 5 dernières années. Pour la semaine, ceci représente une avance de 9 %. Le rythme des ensemencements a un peu ralenti ces dernières semaines à cause de la météo plus humide, mais les semis sont essentiellement achevés dans de nombreuses régions du Mato Grosso.


Partager cet article