Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

13 janvier 2020, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

Porc

Le prix du porc commence la semaine à la baisse, notamment pour l’échéance de février qui chute de 1.5c à 65.70 c/lb (à 10h55). Définitivement, le marché est sur la déprime en raison de la piètre performance du marché cash. En plus de voir le prix cash incapable de surpasser la barre du 60c/lb depuis 2 mois, le prix des découpes de porc est aussi à la baisse à 72.50 c/lb vendredi, cumulant une baisse de -2.25c en 5 jours. C’est le plus bas niveau depuis 4 mois. 

Valeur du porc découpé en c/lb

Pourquoi les prix sont si faibles si on observait des exportations records en novembre. La réponse est bien simple et l’USDA le démontre dans son bilan : l’augmentation de la production surpasse le gain provenant des exportations. À court terme, c’est démontré par les chiffres d’abattages qui étaient de 2.71 millions têtes la semaine dernière… pas besoin de souligner que c’est un record pour cette période de l’année. C’est 6.2% de plus que l’an dernier à pareille date. La production s’établissait à 581 millions lbs, en hausse de 5.6% versus l’an dernier.  

Pour l’année 2020, l’USDA prévoit une augmentation de 13% des exportations américaines, principalement grâce à la Chine. Le volume exporté devrait atteindre des records à 7.1 milliards de livres, une augmentation de 804 millions lbs versus 2019! Néanmoins, la production américaine de porc devrait s’établir à 28.7 milliards de lbs, un gain de 3.6% ou 1006 millions de lbs. Autrement dit, même après les exportations en Chine, il y aura plus de viande de porc aux États-Unis en 2020 qu’en 2019. Si on inclue les autres protéines animales (production : +3.6% poulet et +1.1% bœuf), l’abondance ne fait qu’augmenter. Relativement à la population, 2020 sera l’année pendant laquelle il y aura le plus de viande animale sur les tablettes d’épicerie, soit 225.6 lbs/habitant. 

Bœuf

Vendredi dernier, l’USDA révisait ses prévisions lesquelles s’avèrent particulièrement négatives pour le prix de bœuf d’avril. Déjà qu’on s’attendait à une augmentation marquée de la production au 2èmetrimestre, l’USDA a rehaussé la production prévue à 7.14 milliards de lbs pour cette période, soit 4.8% de plus que l’an dernier. À l’exception de ce trimestre, l’offre de bœuf sera limitée ce qui devrait supporter les prix pour la deuxième moitié de l’année. Pour l’année 2020, l’augmentation de la production devrait se limiter à +1%, concentrée au T2, mais sera absorbée par la croissance des exportations à 3.3 milliards de lbs (+9.3%). Relativement à la population américaine, l’offre de viande bovine sera similaire à 2018 et 2019, avec 57.2 lbs/habitant.

La semaine dernière, les abattage de bœuf étaient de 640,000 têtes, soit 1.4% de plus que l’an dernier. Le poids est supérieur à l’an dernier par +11 lbs/vivant à 1375 lbs et +10 lbs/carcasse à 827 lbs. Somme toute, la production hebdomadaire était de 528 millions lbs, en hausse de 2.7%.

Bonne journée 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 449-8993
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article