Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 21 mai 20

21 mai 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 1 à 1 ¾ cent.

Dans son rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 14 mai dernier, l’USDA estime que celles de maïs US ont été; de 33,652 millions de boisseaux. 34,8 millions de boisseaux concernaient l’ancienne récolte alors qu’il y avait une réduction nette 1,2 million de boisseaux pour la nouvelle récolte. Le cumulatif des engagements pour la 37ème semaine a été estimé à 1,55 milliard de boisseaux, via des expéditions de 1,05 milliard de boisseaux et des ventes non expédiées de 0,5 milliard de boisseaux.

Soya

Les contrats de soya US de l’ancienne récolte ont fini la journée en baisse par 2 chiffres. Celui juillet 20 a reculé le plus. Les contrats de la nouvelle récolte ont également clôturé en baisse de 4 ½ à 8 ½ cents. Le contrat de tourteau de soya US juillet 20 a terminé la journée dans le rouge de 3 $/tonne. Ceux d’huile de soya US ont fini la session en baisse de 23 à 25 points.

Pour la semaine du 14 mai dernier, l’USDA estime que les ventes à l’exportation de soya US de l’ancienne récolte ont été de 1,2 million de tonnes, ce qui était une augmentation hebdomadaire de 99 % et un résultat supérieur à la moyenne des attentes du marché. Quant aux ventes de la nouvelle récolte de soya US, elles ont été estimées à 464 000 tonnes. Sur la semaine, 61 % des ventes concernaient la Chine. Les ventes de tourteau de soya US ont été évaluées à 198,820 tonnes alors que les anticipations de marché étaient entre 75 000 et 250 000 tonnes. Durant la semaine, les exportations de tourteau de soya US ont été de 208,889 tonnes, ce qui a poussé le cumulatif des expéditions à 7,59 millions de tonnes. Il s’agissait d’une réduction annuelle de 3,5 %. Par ailleurs, les ventes d’huile de soya US ont été estimées à 61,081 tonnes, soit à un résultat supérieur aux attentes du marché. Les plus grosses ventes concernaient la Corée du Sud et la Chine.

Blé

Les contrats de blé d’hiver US ont fini la session en hausse et ceux de blé tendre rouge d’hiver ont progressé le plus. À Chicago, le blé a gagné entre 2 ¼ et 4 ¼ cents. Les contrats de blé dur rouge d’hiver ont clôturé dans le vert de 1 ¼ à 2 ¼ cents. Par contre, les contrats de blé de printemps US ont fini la journée en baisse de 1 à 3 cents.

Dans sa deuxième journée, le Kansas Virtual Wheat Tour prévoit un rendement moyen pour la région du sud-ouest de 32,9 boisseaux par acre et de 42,5 boisseaux par acre pour la région du centre-ouest du Kansas. Il mentionne qu’il y a des problèmes de conditions sèches. Pour la région du nord-ouest, la tournée anticipe un rendement de 51,7 boisseaux par acre pour le blé dur rouge d’hier. Pour la région du centre-nord, le rendement est anticipé à 41,1 boisseaux par acre.

Durant la semaine du 14 mai, les ventes à l’exportation de blé US ont été de 175,815 tonnes, ce qui était une réduction hebdomadaire de 13,4 %, mais également une augmentation de 263 % par rapport à l’an passé. Sur les ventes de l’ancienne récolte, 46,5 % concernaient le blé dur rouge de printemps. Pour cette même variété de blé US, les engagements à l’exportation annuels représentent 30 % de tous les types de blé US et 105 % de la prévision de l’USDA. Pour la semaine, les expéditions de blé US ont été de 13,5 millions de boisseaux, ce qui a poussé le cumulatif annuel des exportations à 851,1 millions de boisseaux. Avec les 3 semaines restantes, il s’agissait de 87,7 % de la prévision de l’USDA.

En Russie, IKAR a abaissé sa projection de la production de blé russe 2020/2021 de 1 million de tonnes à 76,2 millions de tonnes.

La Corée du Sud a acheté 89 000 tonnes de blé US.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont clôturé en hausse de 7 à 40 cents. Les contrats différés ont rebondi après avoir reculé vers midi. Le contrat de veau US mai 20 a expiré à 126,02 $. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse de 12 à 37 cents.

Le 20 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en recul de 19 cents à 126,60 $.

Aujourd’hui, des ventes au comptant ont eu lieu entre 115 $ et 120 $ pour le vivant et entre 175 $ et 190 $ pour la carcasse.

Au cours de la semaine du 14 mai dernier, les ventes de bœuf US ont été de 4,018 tonnes, ce qui était seulement de 16,5 % dur résultat de l’an passé. Le cumulatif annuel des exportations de bœuf US a été estimé à 308,408 tonnes, un résultat qui reste supérieur à celui de l’an dernier par 11,24 %.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 19,28 $. La découpe «Choice» a reculé de 2,23 $ et celle «Select» de 8,65 $.

Durant l’après-midi, le rapport Cold Storage a été rendu public. Il indique qu’au 30 avril les stocks de surgelé de bœuf US ont été de 490 millions de lb, ce qui était une hausse de 13,9 % par rapport à avril 2019, mais également une baisse de 2,5 % comparativement à mars dernier. Les analystes s’attendaient à une plus grosse réduction.

L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 397 000 têtes, soit une baisse de 84 000 têtes par rapport à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la session en hausse de 72 cents à 2,47 $, mais les contrats différés ont fait l’inverse en finissant en baisse de 15 à 77 cents.

Le 19 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en recul de 1,06 $ à 65,98 $.

Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 41 cents à 37,91 $.

Le rapport sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 14 mai dernier indique une nette réduction puisque la Chine a annulé des achats de 12,561 tonnes. Par conséquent, les ventes ont été de -5,777 tonnes. Pour la semaine, les exportations de porc US ont progressé de 128 % par rapport à la semaine précédente à un record de 49,714 tonnes d’expédiées. Il s’agissait des plus fortes expéditions depuis le 14 novembre dernier et du 4ème record à avoir été enregistré.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en baisse de 2,07 $ à 97,85 $.

Le rapport mensuel Cold Storage a été présenté durant la journée. L’USDA a mentionné que le 30 avril dernier, les stocks de surgelé de porc US étaient de 614,8 millions de lb, ce qui était une réduction de 1,1 % par rapport à l’an passé et une autre de 0,3 % comparativement au 31 mars dernier. Les inventaires de flanc ont été de 2,05 millions de lb de plus qu’en mars à 90,9 millions de lb. Il s’agissait également d’un sommet des 6 dernières années pour le mois.

L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,580 million de têtes.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article