Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le maïs tardif en Argentine a besoin du beau temps en février/mars

09 février 2022, Soybean and Corn Advisor

Les précipitations de la semaine dernière se sont concentrées sur le centre-sud de l'Argentine, maintenant une humidité du sol adéquate pour les cultures, mais la sécheresse persiste dans le nord de l'Argentine. Les prévisions sur 15 jours avancent des précipitations et des températures saisonnières inférieures à la normale sur une large bande du centre et du nord de l'Argentine.

L'Argentine n'est pas « tirée d'affaire » et les prévisions à long terme sont inquiétantes. Après des semaines de conditions chaudes et sèches, les averses des 1 à 2 dernières semaines ont donné un répit temporaire à la culture, mais il semble maintenant qu'il y ait un risque de retour de la sécheresse. Le maïs semé hâtivement est loin dans son cycle de croissance et les dommages causés par les conditions chaudes et sèches sont bloqués.

Les rendements du maïs planté ultérieurement restent à déterminer. Certains des plants de maïs semés plus tardivement ont commencé dans des conditions défavorables et le maïs semé plus tard nécessitera du beau temps en février et mars pour atteindre son potentiel de rendement mais il n'est pas certain que cela se produise.

Le maïs en Argentine a été planté à 99,1 % à la fin de la semaine dernière, ce qui reflète une avance de 4,7 % pour la semaine. Il reste environ 70 000 hectares à planter principalement dans le nord-est de l'Argentine. Le maïs a été classé à 28 % «médiocre/très médiocre», 44 % «passable» et 28 % «bon/excellent». Le pourcentage «bon/excellent» était en baisse de 4 points par rapport à la semaine précédente. L'humidité du sol pour le maïs a été évaluée à 26 % «déficiente/très déficiente», 73 % «adéquate/optimale» et 1 % «excédentaire».

Le maïs planté lors de la première phase est à 40% au remplissage du grain et 12% mature. Le maïs planté au cours de la deuxième phase est en pollinisation à 49 %.


Partager cet article