Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

24 juin 2022, RJO'Brien

Bonne fête Nationale! 

Je vous souhaite, à tous et à toutes, un bon long weekend de la St-Jean! Simon et moi, nous sommes toujours très fier de communiquer de l’information en français à tous les producteurs et productrices du Québec et même francophones d’ailleurs! Au fil des années, vous êtes devenus des lecteurs curieux et avides d’informations et aujourd’hui vous êtes plus renseignés que jamais dans votre langue maternelle. Et c’est tout à votre honneur. C’est en étant éclairé que vous pouvez briller davantage dans vos communautés! 😉

Trêve de flattage de poils! 

Les contrats à terme de porc ont pris le chemin descendant hier. Encore une fois, se sont beaucoup des facteurs externes au porc qui plonge les prix dans cette tourmente. En premier lieu, le prix des grains. Le triumvirat – ou le triumVERRAT – pour ceux qui aiment les jeux de mots! (oui c’est le mot du jour!) composé du maïs, du soya et du blé a perdu plusieurs cents / boisseau hier et cette dégringolade fait suite à des baisses répétées toute la semaine. En bref, le prix des moulées baissent et devrait baisser au cours des prochains jours et semaines. (si jamais les températures demeurent clémentes en juillet et août). La conséquence de la baisse du prix des moulées; une baisse du prix du porc. C’est logique, quand le prix des grains grimpait, le prix du porc montait. L’inverse est vrai aussi. (Ne pas oublier il y a LE gros rapport du USDA jeudi le 30 juin)

Prix mais – nouvelle récolte décembre 2022

 

Par contre, il faudra apporter quelques bémols à cette relation. Les données fondamentales ne sont pas si sombres dans le porc loin de là, même si le surplace est pesant ces temps-ci.

Le premier point à souligner serait le rythme d’abattages en baisse depuis la semaine dernière. Je rapportais que la semaine dernière le nombre de porcs était en baisse de 2.9% par rapport à 2021. Pour les 4 jours cette semaine, le rythme est en baisse de 1.86%. Ces données sont positives pour le maintien des prix, mais encore une fois, les flux financiers dans la grande spirale financière compte pour beaucoup dans les prix des commodités. Si les fonds et spéculateurs jugent qu’il faut sortir des contrats (c’est-à-dire vendre), les prix pourraient baisser.

Le poids des porcs comportent aussi des informations intéressantes. Bien que le poids des porcs vivants soient supérieurs à l’an dernier, les carcasses semblent de plus en plus légères. Moins de viandes, en général, offertes… Un autre point positif.

Il est vrai que la découpe et le prix au comptant font du surplace ces temps-ci oscillant entre et autour de $110 / 115 USD / 100 livres, mais il ne manque pas grand-chose pour les faire grimper. Une demande provenant de l’étranger, une augmentation des maladies (DEP ou SRRP) et nous voilà sur un support. Par contre, un été clément au niveau des températures, une meilleure productivité des éleveurs, la récession sont tous des éléments qui militent contre l’augmentation du prix du porc. 

En terme de production mondiale, comment les producteurs européens vont réagir à la hausse des coûts d’énergie? Les prix du gaz naturel atteignent des niveaux records, les coûts d’électricité aussi (le charbon grimpe lui aussi!) Imaginer un seul instant climatiser, ventiler ou chauffer les bâtiments au cours des prochains mois… Devrait-on envisager une baisse de production provenant du plus gros exportateurs de porcs au monde?

Des décisions sont à prendre et nous les avons prises avec beaucoup de nos clients. Des stratégies ont été mises en place depuis 2 semaines dans le but de protéger contre la baisse des prix. Ces stratégies permettent aussi de profiter d’une augmentation relative des prix advenant un rebond près des sommets des contrats à terme atteint en 2022. Il faut mettre des protections dans les livres. Il existe tellement de variables différentes ces temps-ci qu’il faut avoir quelques protections que rien du tout et certaines stratégies peuvent être pertinentes à mettre en place. 

Nous aurons plus d’informations la semaine prochaine avec la publication du Rapport Hog & Pig du 29 juin.

 

FREDERIC HAMEL, CFA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 567-8555
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article