Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

21 décembre 2021, RJO'Brien

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons une grosse semaine devant nous en ce qui a trait aux prix du porc. Vous remarquerez la volatilité des journées déjà; lundi en forte baisse et mardi en forte hausse.

L’agenda est bien rempli au niveau des viandes avec la publications de 3 rapports cette semaine : 1) le cold storage le 22 décembre, 2) le Cattle-on-feed dans le bœuf le 23 et 3) le Hog & Pig le 23 décembre. Les spéculateurs et les intervenants du milieu se positionnement en fonction de leurs attentes respectives. Quan on ajoute le variant Omicron, l’augmentation des cas de covid dans la population ne générale, l’augmentation des prix des grains, le manque de liquidité du marché en raison des congés qui s’en viennent, cela fait en sorte que nous avons une semaine volatile.

Évidemment le rapport le plus important demeure sans nul doute le Hog & Pig. Les attentes du marché dictent une baisse de près de 3% de la quantité de porcs détenus par les producteurs américains. On prétend aussi que le cheptel reproducteur devrait finalement se stabiliser par rapport à l’an dernier et par rapport aux trimestres précédents. Quand aux intentions de mises-bas, ils sont difficiles à définir et je n’ai pas trouvé les estimations sur ces points spécifiques. Mais si on se fie aux estimations du rapport de septembre, il faut s’attendre à des baisses dans les intentions entre 1% et 3%. De plus, il sera intéressant de voir comment la productivité des producteurs a été impactée durant le dernier trimestre des 2021.

Plusieurs enjeux sont cités ces temps-ci pour justifier les variations (hausses ou baisses) du prix du porc et je vais en expliquer quelques-unes :

La mise en vigueur de la loi Californienne sur le bien-être animal. Les commerçants sont très nerveux sur ce sujet puisqu’une grande majorité de la production américaine de porc ne pourra plus entrer en sol californien à partir du 1 janvier 2022 et pourrait devoir être liquidée dans les autres États (prix en baisse). La Californie compte pour 13% de la consommation nationale américaine et elle importe 99.87% de ses besoins des États voisins. La compagnie Seaboard a annoncé qu’elle ne pourrait pas envoyer du porc en Californie. Les détaillants locaux essaient d’avoir un délai d’implantation de la politique de 24 mois….

La Chine a confirmé avoir importé 200 000 tonnes de porc en novembre. Ce nombre représente une baisse de 38.7% par rapport à novembre de 2020. Quand on regarde les 11 mois de 2021, le pays a importé 3.54 millions de tonnes en baisse de 10.3% par rapport au rythme de 2020.

Il est intéressant de noter que la production de viande de porc au États-Unis la semaine dernière était de 574.4 millions de livres en baisse de 5.9% par rapport à la même semaine l’année dernière. Le poids des procs abattus est aussi à la abaisse de 1 livre par rapport à la dernière semaine. Et on croit que les conditions météo difficiles (vents violents, froid et tempête) pourrait avoir un impact sur les porcs mis en marché au cours des prochains jours.

Par conséquent, il y a encore des points positifs et négatifs pour le porc. Par contre, dans l’ensemble, en tenant compte de l’état de l’économie, du manque de main d’œuvre, la nervosité de marchés financiers, des problèmes de logistique, etc, il serait peut probable que les producteurs Américains se soient lancés dans une expansion du cheptel porcin ou même se lancent dans une augmentation de leur production à moyen terme. Pour toutes ces raisons, le rapport devrait être relativement positif (moins e porcs) pour les prix…. Nous verrons ce jeudi ce qu’il en est réellement.

Ce qui n’empêche de mettre en place certaines protections sur les contrats court terme afin d’avoir quelques contrats en poche.

 

FREDERIC HAMEL, CFA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 567-8555
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article