Nouvelle

Revue des marchés - 21 juillet 22

21 juillet 2022,

Météo US

  • World Weather prévoit des averses la semaine prochaine pour plusieurs zones du Midwest. Dans plusieurs secteurs du Midwest, les températures ont déjà commencé à baisser à des degrés plus supportables. Les météorologues précisent toutefois que malgré certaines zones asséchées, les cultures du Midwest sont généralement en bonnes conditions. Dans la région comprise entre le Nebraska et le Minnesota, des précipitations sont attendues la semaine prochaine pour la majorité des secteurs touchés par la sécheresse des dernières semaines.   
  • Cette carte pour le 19 juillet dernier montre, la sécheresse dans le sud des Plaines US.

 

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse entre 16 et 16 ½ cents.

  • Durant la semaine du 14 juillet dernier, les ventes à l’exportation de maïs US 2021/22 ont été de 33,900 tonnes, soit à une baisse de 43 % par rapport à la semaine précédente et à une réduction de 82 % comparativement à l’an dernier. Le Japon et le Mexique ont été les principaux acheteurs. Pour 2022/23, les ventes à l’exportation ont été de 570,200 tonnes. Les destinations inconnues et le Mexique ont été les plus gros acheteurs. Les attentes des analystes étaient entre -100,000 et 200,000 tonnes.

 

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des pertes entre 30 ½ et 33 ½ cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en recul entre 2,10 et 5,60 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont également terminé dans le rouge entre 143 et 165 points.

  • Les ventes à l’exportation de soya US 2021/22 ont été de 203,500 tonnes. La Chine et l’Indonésie ont été les principales acheteuses. Pour 2022/23, les ventes à l’exportation ont été de 254,700 tonnes. La Chine et l’Égypte ont été les plus grosses acheteuses. Les projections des analystes étaient entre -200,000 et 200,000 tonnes.
  • Dans le cas du tourteau de soya US, les ventes à l’exportation de 2021/22 ont été de 109,300 tonnes, ce qui était une augmentation notable comparativement à la semaine précédente et une hausse notable par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines. Les Philippines et le Panama ont été les principaux acheteurs. Pour 2022/23, les ventes à l’exportation ont été de 27,600 tonnes. Le Honduras et la République dominicaine ont été les plus gros acheteurs. Les anticipations des analystes étaient entre 0 et 300,000 tonnes.
  • Quant à l’huile de soya US, les ventes à l’exportation de 2021/22 ont été de 600 tonnes, soit une baisse de 38 % comparativement à la semaine précédente et une réduction de 29 % par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines. Le Canada a été l’acheteur. Les prévisions des analystes étaient entre 0 et 10,000 tonnes.

 

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en baisse entre 13 ¼ et 13 ¾ cents. À Kansas, ceux de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont également terminé en recul entre 9 ¼ et 10 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le rouge entre 11 ¾ et 12 ¾ cents.

  • Les ventes à l’exportation de blé US 2022/23 ont été de 511,100 tonnes, ce qui était une baisse de 50 % comparativement à la semaine précédente et une réduction de 10 % par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines. Les Philippines et les destinations inconnues ont été les principales acheteuses. Les attentes des analystes étaient entre 300,000 et 850,000 tonnes.
  • La coopérative française Axéréal estime que le grain d’hiver français est actuellement en excellente qualité.  Elle mentionne également que les rendements sont dans la moyenne des dernières années. Par contre, les problèmes météo, qui comprennent la chaleur extrême et la sécheresse, pourraient faire chuter les conditions de culture à l’avenir.
  • L’International Grains Council a abaissé sa projection de la production mondiale de grains de 3 millions de tonnes à 2,52 milliards de tonnes. La sécheresse en UE force la baisse des productions de blé, d’orge et de maïs de cette région.
  • Hier, l’Égypte avait acheté 120,000 tonnes de blé russe et 640,000 tonnes de blé français.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fermé en baisse entre 2 et 50 cents. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont fait l’inverse en clôturant en progression entre 32 et 47 cents.

  • Le 20 juillet dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,75 $ à 170,67 $.
  • Hier, l’USDA avait confirmé des ventes au comptant entre 139 et 142 $ pour le vivant.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en recul avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 27,23 $. La découpe «Choice» a perdu 2,77 $ à 267,76 $. Celle «Select» a baissé de 1,72 $ à 240,53 $.
  • Les ventes à l’exportation de bœuf US 2022 ont été de 23,800 tonnes, soit à une augmentation notable comparativement à la semaine précédente et à une hausse de 97 % par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines. La Corée du Sud et le Japon ont été les plus gros acheteurs.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 497,000 têtes, ce qui représente une baisse de 3,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une hausse de 25,000 têtes par rapport à l’an dernier.

 

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse entre 25 et 62 cents. Celui août 22 a fait exception en terminant en hausse de 1,42 $.

  • Le 19 juillet dernier, le CME Lean Hog Index était en progression de 46 cents à 116,37 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 2,98 $ à 124,71 $.
  • La valeur moyenne des découpes a reculé de 47 cents à 123,90 $. La découpe de la longe a gagné 8 cents à 104,64 $. Celle de la fesse a perdu 1,75 $ à 161,76 $. La découpe de l’épaule a pris 1,75 $ à 87,92 $. Celle de la côte a baissé le plus, soit de 13,88 $ à 169,71 $. La découpe du jambon a perdu 90 cents à 110,57 $. Enfin, celle du flanc a augmenté de 2,23 $ à 197,05 $.
  • Les ventes à l’exportation de porc US 2022 ont été de 20,600 tonnes, ce qui était une augmentation de 13 % par rapport à la semaine précédente et une baisse de 23 % comparativement à la moyenne des 4 dernières semaines. Le Mexique et le Japon ont été les principaux acheteurs.  
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,796 million de têtes, soit à une baisse de 1,000 têtes comparativement à la semaine précédente et à une réduction de 70,000 têtes par rapport à l’an passé.

 


Partager cet article