Nouvelle

Revue des marchés - 2 mai 22

02 mai 2022,

Météo US

  • Selon certains modèles météo, 3 épisodes de précipitations sont attendus au cours des 10 prochains jours dans le Corn Belt. Par conséquent, des retards persistants dans les semis de maïs et de soya restent possibles à court terme dans cette région. Par contre, à plus long terme entre le 13 et le 16 mai prochain, le temps pourrait être suffisamment sec pour permettre une bonne accélération dans les ensemencements.  
  • Ailleurs, dans les Plaines US, des averses ont eu lieu ce week-end dans les secteurs de production de blé dur rouge d’hiver, spécialement dans le Nebraska. Des précipitations sont même anticipées au cours des 10 prochains jours pour le Nebraska, le nord-est du Colorado, le nord et l’est du Kansas et le centre de l’Oklahoma. En d’autres termes, les conditions pourraient s’améliorer dans ces régions, ce qui pourrait être bénéfique pour le blé dur rouge d’hiver qui s’y développe. Mais, les météorologues précisent que l’humidité du sol s’est surtout améliorée dans les portions nord et est des zones de production de blé dur rouge d’hiver US.

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en recul entre 5 ¼ et 10 ¼ cents.

  • Durant la semaine du 28 avril dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été en hausse de 1,1 % comparativement à la semaine précédente à 1,683,994 tonnes. C’était aussi une baisse de 23,8 % par rapport à l’an dernier. Quant au cumulatif annuel des inspections à l’exportation de maïs US, il était inférieur à celui de l’an dernier par 16,1 % à 36,577,009 tonnes.
  • Le rapport sur la progression des cultures a été présenté cet après-midi. Il indique qu’au 1er mai dernier, les semis de maïs US étaient terminés à seulement 14 %, ce qui était un retard de 28 % comparativement à l’an dernier. C’était aussi un retard de 19 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années. L’USDA a également noté que 3 % des plants de maïs US avaient émergé contre 7 % l’an dernier et 6 % pour la moyenne des 5 dernières années.   

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des pertes entre 34 ¼ et 39 ½ cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse entre 1,10 et 1,40 $/tonne. Celui mai 22 a fait exception en fermant en hausse de 2,40 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini dans le rouge entre 409 et 647 points.

  • Durant la semaine du 28 avril dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 601,282 tonnes, ce qui était une baisse de 0,7 % comparativement à la semaine précédente et une augmentation notable par rapport à l’an passé. Le cumulatif annuel des inspections à l’exportation de soya était inférieur à celui de l’an passé par 15,2 % à 47,206,500 tonnes.
  • Stratégie Grains a augmenté sa projection de la production de tournesol UE de 4,9 % à 10,7 millions de tonnes. Cette hausse permise par les autorités devrait permettre de compenser la baisse des exportations dans la région de la mer Noire.
  • Le rapport sur la progression des cultures indique qu’hier, les ensemencements de soya US étaient terminés à 8 %, ce qui était un retard de 14 % par rapport à l’an passé et un retard de 5 % comparativement à la moyenne des 5 dernières années.  

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont fermé entre une baisse de ¼ cent et le neutre. À Kansas, les contrats de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en recul entre 7 ½ et 7 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des gains entre 1 ¾ et 3 ¼ cents.

  • Durant la semaine du 28 avril dernier, les inspections à l’exportation de blé US ont été de 384,460 tonnes, ce qui correspondait à une hausse de 32,8 % par rapport à la semaine précédente. C’était toutefois une baisse de 27,9 % comparativement à l’an dernier. Le cumulatif annuel des inspections à l’exportation de blé US était inférieur à celui de l’an dernier par 19,1 % à 18,755,678 tonnes.
  • Le rapport sur la progression des cultures indique que dans la journée d’hier, 23 % des plants de blé d’hiver étaient en épiaison. L’an passé, c’était 26 % et la moyenne des 5 dernières années était de 29 %. L’USDA a également noté que les conditions de cultures du blé d’hiver US sont demeurées problématiques, car si elles étaient demeurées à 27 % dans les catégories «bon à excellent», elles étaient aussi passées de 39 % à 43 % dans les catégories «pauvre à très pauvre». L’USDA mentionne par ailleurs que les semis de blé de printemps US étaient terminés à 19 %, ce qui était un retard de 27 % par rapport à la même période l’an dernier et un retard de 9 % comparativement à la moyenne des 5 dernières années. De plus, 5 % des plants avaient émergé contre 13 % l’an passé et 7 % pour la moyenne des 5 dernières années.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse entre 1,57 et 2,55 $. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont également fini en progression entre 5,07 et 5,80 $.

  • Le 29 avril dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 40 cents à 155,24 $.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 14,32 $. La découpe «Choice» a gagné 1,77 à 262,55 $. Celle «Select» a pris 26 cents à 248,23 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 115,000 têtes, ce qui est une baisse de 10,000 têtes comparativement à la semaine précédente. Le résultat est le même que l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des pertes entre 1,02 et 2,97 $.

  • Le 28 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en recul de 4 cents à 101,77 $.
  • Sur la semaine dernière, le CME Fresh Bacon Index a été en baisse de 17,66 $ à 224,74 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 2,58 $ à 97,56 $.
  • La valeur moyenne des découpes a été en hausse de 2,00 $ à 106,58 $. La découpe de la longe a été la seule en baisse. Elle a reculé de 37 cents à 102,60 $. Celle de la fesse a gagné 2,57 $ à 115,09 $. La découpe de l’épaule a augmenté de 2,56 $ à 66,76 $. Celle de la côte a progressé de 1,19 $ à 195,28 $. La découpe du jambon a gagné 3,76 $ à 94,07 $. Enfin, la découpe du flanc a pris 3,55 $ à 155,90 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 482,000 têtes, ce qui est une augmentation de 17,000 têtes par rapport à l’an passé et une hausse de 8,000 têtes comparativement à l’an passé.

 

Dollar canadien


Partager cet article