Nouvelle

Revue des marchés - 12 avril 22

12 avril 2022,

Météo US

  • Entre le 13 et le 23 avril prochains, World Weather prévoit 3 épisodes de précipitations pour le Midwest. Il note aussi que les températures seront probablement trop froides pour permettre toute activité aux champs. Par conséquent, la progression des semis pourrait être retardée. 
  • Ailleurs, dans le sud des Plaines US, malgré les averses de la semaine dernière qui ont eu lieu à certains endroits, un temps sec est prévu au cours des prochains jours, ce qui pourrait occasionner un stress hydrique persistant pour le blé dans plusieurs zones.

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse entre 11 ½ et 13 ¾ cents.

  • Hier, l’USDA avait signalé des ventes privées à l’exportation de 1,020,000 tonnes de maïs US. La Chine était la destination. 680,000 tonnes devraient être livrées en 2021/22 et le reste en 2022/23.

 

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des gains entre 12 ¾ et 18 ¼ cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont également fermé dans le vert entre 1,80 et 3,50 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini en progression entre 111 et 113 points.

  • Selon la Commission européenne, depuis le début de 2021/22 jusqu’au 10 avril dernier, l’UE a importé 11 millions de tonnes de soya, ce qui correspond à une légère baisse comparativement à l’année commerciale précédente.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse entre 18 et 20 cents. À Kansas, ceux de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert entre 20 ¾ et 21 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en progression entre 10 et 13 cents.

  • Le ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation s’attend à ce que ce printemps, les producteurs français sèment du blé sur 4,79 millions d’hectares, ce qui est une baisse de 3,9 % par rapport à l’an passé.
  • D’après la Commission européenne, depuis le début de 2021/22 jusqu’au 10 avril dernier, l’UE a exporté 20,6 millions de tonnes de blé tendre, ce qui représente une légère baisse par rapport à 2020/21.
  • Les Australiens ont exporté un record de 2,8 millions de tonnes de blé en février dernier. La plupart des acheteurs étaient asiatiques.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse entre 1,02 et 1,50 $. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des gains entre 45 cents et 1,10 $.

  • Le 11 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 14 cents à 155,81 $.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 12,76 $. La découpe «Choice» a augmenté de 1,36 $ à 273,47 $. Celle «Select» a pris 42 cents à 260,71 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 249,000 têtes, ce qui est une augmentation de 3,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une hausse de 19,000 têtes par rapport à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé en progression entre 1,20 et 3,45 $.

  • Le 8 avril dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 43 cents à 99,63 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 1,97 $ à 99,67 $.
  • La valeur moyenne des découpes était en progression de 16 cents à 106,80 $. La découpe de la longe a reculé de 2,09 $ à 98,61 $. Celle de la fesse a baissé de 70 cents à 114,80 $. La découpe de l’épaule a gagné 42 cents à 64,21 $. Celle de la côte a augmenté de 2,02 $ à 190,62 $. La découpe du jambon a progressé le plus, soit de 7,93 $ à 83,76 $. Enfin, celle du flanc a reculé le plus, soit de 8,37 $ à 181,78 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 948,000 têtes, soit à une baisse de 9,000 têtes par rapport à la semaine précédente et à une réduction de 19,000 têtes comparativement à l’an dernier.


Partager cet article