Nouvelle

Revue des marchés - 29 décembre 21

29 décembre 2021,

Météo Amérique du Sud

  • La sécheresse sévit toujours dans le sud du Brésil, plus particulièrement entre le Rio Grande do Sul et le Paraná. Les conditions sont également plus chaudes et plus sèches que la normale dans plusieurs régions de l’Argentine. Malheureusement, les averses ne sont attendues que dans le nord du Brésil dans le courant de la semaine. Par conséquent, les conditions pour le maïs et le soya du sud du Brésil et de plusieurs secteurs de l’Argentine sont et resteront difficiles à court et à long terme. World Weather prévoit que les effets de La Nina devraient diminuer lentement en janvier. Toutefois, les conditions plus chaudes et plus sèches que la normale pourraient persister encore pendant plusieurs semaines en Amérique du Sud.

Météo US

  • Les conditions sont toujours sèches dans les zones de production de blé d’hiver US qui se trouvent dans les Plaines US. Un temps glacial est même prévu au cours du week-end alors que plusieurs secteurs du nord sont toujours non protégés par un couvert de neige suffisant.

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse entre 1 ½ et 2 ¾ cents.

  • Le Buenos Aires Grains Exchange (BAGE) estime que les ensemencements de maïs argentin 2021/22 sont terminés à 60,2 %. Le BAGE a laissé son estimation de la récolte de maïs argentin inchangée à 57 millions de tonnes.
  • Michael Cordonnier de Soybean & Corn Advisor a abaissé son estimation de la récolte de maïs brésilien de 1 million de tonnes à 114 millions de tonnes. Il a également réduit son évaluation de la récolte de maïs argentin de 1 million de tonnes à 52 millions de tonnes.
  • Au cours de la semaine du 24 décembre dernier, la production d’éthanol US avait augmenté de 0,8 % à 1,059 million de barils par jour. Quant aux inventaires, ils avaient baissé de 0,1 % à 20,676 millions de barils.
  • Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de maïs US entre 500,000 et 1,1 million de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en progression entre 2 et 6 ¾ cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fait l’inverse en fermant en baisse entre 10 et 50 cents/tonne. Les contrats de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse entre 10 et 19 points.

  • Le BAGE estime que les semis de soya argentin 2021/22 sont complétés à 73,3 %. Il a en outre laissé inchangée son évaluation de la production de soya argentin à 44 millions de tonnes.
  • Michael Cordonnier a abaissé son estimation de la récolte de soya brésilien de 2 millions de tonnes à 140 millions de tonnes. Dans le cas du soya argentin, il a réduit son évaluation de 1 million de tonnes à 48 millions de tonnes.
  • Au Brésil, IMEA rapporte que la récolte de soya a commencé dans le Mato Grosso.
  • Pour demain, les analystes prévoient des ventes à l’exportation de soya US entre 700,000 et 1,2 million de tonnes. Dans le cas du tourteau de soya US, les attentes sont entre 100,000 et 300,000 tonnes. Pour l’huile de soya US, les projections sont entre 10,000 et 30,000 tonnes.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont terminé en hausse entre 3 ¾ et 7 ¾ cents. À Kansas, ceux de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont également clôturé en progression entre 2 et 6 cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée dans le vert entre 6 ½ et 11 ½ cents.

  • Le BAGE voit la production de blé argentin 2021/22 à la hausse de 500,000 tonnes à 21,5 millions de tonnes. Il estime aussi que la récolte est terminée à 78,3 %.
  • IKON rapporte que la récolte de blé australien est finalisée à 90 %.
  • Pour demain, les analystes anticipent des ventes à l’exportation de blé US entre 200,000 et 500,000 tonnes.
  • Dans un appel d’offres, l’Égypte a acheté 300,000 tonnes de blé.  

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la séance en hausse entre 97 cents et 1,65 $. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont aussi fini avec des gains entre 2,32 et 2,82 $.

  • Le 27 décembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était au neutre à 159,56 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été  en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 8,62 $. La découpe «Choice» a pris 1,05 $ à 265,71 $. Celle «Select» a gagné 1,00 $ à 257,09 $.
  • Aujourd’hui, le FCE a vendu aucune des 1,303 têtes offertes à ses enchères en ligne.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 358,000, soit à une baisse de 3,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une augmentation de 5,000 têtes par rapport à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en progression entre 72 cents et 1,20 $.

  • Le 27 décembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 66 cents à 71,82 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 52 cents à 61,25 $.
  • La valeur moyenne des découpes était en recul de 2,60 $ à 84,29 $. La découpe de la longe avait perdu 16,00 $ à 68,71 $. Celle de la fesse avait reculé de 12 cents à 109,87 $. La découpe de l’épaule était en baisse de 2,31 $ à 68,75 $. La découpe de la côte a fait l’inverse en augmentant de 1,78 $ à 154,81 $. Celle du jambon était en hausse de 5,50 $ à 65,76 $. Enfin, la découpe du flanc avait gagné 1,86 $ à 126,66 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,432 million de têtes, ce qui correspond à une hausse de 12,000 têtes par rapport à la semaine précédente et à une augmentation de 28,000 têtes comparativement à l’an passé.

Dollar canadien


Partager cet article