Nouvelle

Revue des marchés - 10 août 21

10 août 2021,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont fermé en hausse entre 1 ¼ et 2 ¼ cents.  

  • CONAB a abaissé son estimation de la récolte de maïs brésilien de 93,4 millions de tonnes à 86,7 millions de tonnes.
  • Jeudi, le rapport d’offre et de demande du mois d’août sera présenté. Les sondages montrent que les analystes s’attendent à des stocks de fin d’année de maïs US 2020/21 à 1,096 milliard de boisseaux. En juillet dernier, ils étaient de 1,082 milliard boisseaux. Pour 2021/22, les projections sont de 1,297 milliard de boisseaux. Elles étaient de 1,432 milliard de boisseaux en juillet dernier. Du côté des rendements de maïs US 2021/22, les analystes les projettent à 177,6 bo/acre alors que c’était 179,5 bo/acre en juillet dernier. Quant à la production de maïs US 2021/22, les prévisions sont en baisse de 15,155 milliards de boisseaux en juillet dernier à 15,004 milliards de boisseaux.
  • Mondialement, les inventaires de fin d’année de maïs 2020/21 sont prévus à 278,74 millions de tonnes alors qu’ils étaient de 279,86 millions de tonnes en juillet dernier. Pour 2021/22, les stocks de fin d’année de maïs sont projetés à 288,23 millions de tonnes contre 291,18 millions de tonnes en juillet dernier.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé entre le neutre et une hausse de ½ cent. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée quelque part entre une hausse de 20 cents et une baisse de 10 cents. Les contrats d’huile de soya US ont fini en hausse entre 47 et 63 points.

  • Pour le rapport d’offre et de demande, les analystes s’attendent à des inventaires de soya US de fin d’année 2020/21 à 148 millions de boisseaux comparativement à 135 millions de boisseaux en juillet dernier. Quant à 2021/22, les projections des inventaires sont de 159 millions de boisseaux contre 155 millions de boisseaux en juillet dernier. Quant aux rendements pour le soya US 2021/22, les anticipations des analystes sont à 50,4 bo/acre versus 50,8 bo/acre en juillet dernier. Pour la production de soya US 2021/22, les projections sont à 4,375 milliards de boisseaux, soit une baisse comparativement aux 4,405 milliards de boisseaux prévus en juillet dernier.
  • Mondialement, les stocks de fin d’année de soya 2020/21 sont prévus à 91,37 millions de tonnes contre 91,49 millions de tonnes en juillet dernier. Ceux de 2021/22 sont projetés à 94,55 millions de tonnes versus 94,49 millions de tonnes en juillet dernier.
  • CONAB a augmenté son estimation de la production de soya brésilien 2020/21 à un record de 136 millions de tonnes. Elle a également mentionné que les exportations de soya brésilien pourraient baisser à 83 millions de tonnes.   

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse entre 12 et 15 ¾ cents. À Kansas, ceux de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des gains entre 10 ¾ et 12 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fini en progression entre 6 ¾ et 7 cents.

  • Selon des experts, les rendements du blé ukrainien sont en hausse de 14 % à un record de 4,55 tonnes/ha. Ils estiment aussi que la récolte est terminée à 73 %.
  • Concernant le rapport d’offre et de demande, les analystes s’attendent à des stocks de fin d’année de blé US 2021/22 soit de 644 millions de boisseaux comparativement à 665 millions de boisseaux en juillet dernier. Pour la production de tous les types de blé US 2021/22, les projections des analystes sont de 1,723 milliard de boisseaux, ce qui correspond à une baisse par rapport aux 1,746 milliard de boisseaux prévus en juillet dernier.
  • Mondialement, les inventaires de fin d’année de blé 2021/22 sont anticipés à 290,54 millions de tonnes versus à 290,18 millions de tonnes en juillet dernier.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fermé en hausse entre 25 et 65 cents. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont fini en hausse entre 15 et 17 cents. Le contrat septembre 21 a fait exception en terminant en baisse de 15 cents.

  • Le 9 juillet dernier, le CME Feeder Cattle Index était en progression de 3 cents à 156,33 $.
  • Dans la journée, l’USDA a rapporté des ventes au comptant entre 124 et 125 $ pour le vivant
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 20,71 $. La découpe «Choice» a gagné 5,52 $ à 305,32 $. Celle «Select» a pris 3,80 $ à 284,61 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 233,000 têtes, soit une baisse de 5,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une augmentation de 2,000 têtes par rapport à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse entre 72 cents et 1,35 $.

  • Le 6 août dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 84 cents à 111,21 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 14 cents à 99,20 $.
  • La valeur moyenne des découpes était en recul de 1,84 $ à 122,40 $.
  •  L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 934,000 têtes, ce qui représente une hausse de 57,000 têtes par rapport à l a semaine précédente et une augmentation 20,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien


Partager cet article