Nouvelle

Revue des marchés - 15 juin 21

15 juin 2021,

Maïs

À l’exception de celui de juillet 21 qui a clôturé en hausse de 7 ¼ cents, les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse entre 1 ½ et 2 ¼ cents.  

  • Des prévisions plus froides et humides pour le Midwest et les Plaines pour le courant de la semaine prochaine ont exercé des pressions négatives à l’ensemble des marchés du grain US.

 

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fermé en baisse entre 9 ¾ et 12 ¾ cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des pertes entre 1,50 et 5,70 $/tonne. les contrats d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont aussi terminé la session dans le rouge entre 39 et 59 points.

  • Le rapport mensuel du NOPA a été présenté ce midi. L’organisme estime qu’en mai dernier, ses membres ont trituré 163,52 millions de boisseaux de soya US alors que les attentes des analystes étaient à 165,2 millions de boisseaux. Quant aux stocks d’huile de soya US, le NOPA les a évalués à 1,67 milliard de lb comparativement à des anticipations de marché à 1,71 milliard de lb.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des pertes entre 7 et 7 ½ cents. À Kansas, ceux de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse entre 14 ¾ et 15 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fait l’inverse en terminant en hausse entre ½ et 1 ¼ cent.

  • UkrAgroConsult estime la production de blé russe 2021/22 à la hausse de 2,6 millions de tonnes par rapport à mai dernier à 81,1 millions de tonnes ce mois-ci. Toujours sur une base mensuelle, la firme prévoit aussi des exportations de blé russe en progression de 37,7 millions de tonnes à 40 millions de tonnes. En 2020/21, les exportations avaient été de 38 millions de tonnes.
  • Depuis le début de 2020/21 jusqu’au 13 juin dernier, la Commission européenne estime que les exportations de blé UE ont été de 24,9 millions de tonnes.
  • Une association de coopératives agricoles allemandes prévoit que la production de blé allemand va augmenter de 3,8 % cette année à 23 millions de tonnes en raison des bonnes conditions météorologiques.
  • Dans un appel d’offres, le ministère japonais de l’Agriculture recherche 207,000 tonnes de blé US, australien et canadien.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session en hausse entre 1,32 et 2,62 $. Ceux de veau aux échéances les plus rapprochées ont également clôturé avec des gains entre 90 cents et 2,22 $.

  • Le 11 juin dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 62 cents à 139,61 $.
  • Demain, le FCE va présenter à ses encans 5,771 têtes.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se à 36,15 $. La découpe «Choice» a reculé de 1,04 $ à 334,43 $. Celle «Select» a perdu 5,13 $ à 298,28 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 237,000 têtes, soit une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une hausse de 4,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Porc

À l’exception du contrat juillet 21, qui a terminé la journée en hausse de 27 cents, les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fermé en baisse entre 10 cents et 1,60 $.

  • Le 11 juin dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,05 $ à 121,89 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression de 5,83 $ à 122,72 $.
  • La valeur moyenne des découpes a reculé de 6,17 $ à 122,51 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 958,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 5,000 têtes comparativement à la semaine précédente et à une hausse de 41,000 têtes par rapport à l’an passé.  

Dollar canadien


Partager cet article