Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le Paraná frappé plus durement par la rouille de soya que n’importe quel autre État brésilien

12 juin 2019, Soybean and Corn Advisor

Les producteurs de soya de l’État de Paraná ont constaté ces dernières années que leur État enregistrait le plus grand nombre de cas de rouille de soya parmi tous les États du Brésil. La division antirouille d’Embrapa a confirmé à nouveau que la plupart des cas de rouille de soya au cours de la saison de croissance 2018/2019 ont été observés dans le Paraná, en particulier dans l’ouest du Paraná, près de la municipalité de Cascavel.

Il a également été noté que la maladie est devenue plus agressive ces dernières années avec un potentiel de perte plus élevé. Un champ fortement infesté, qui n’est pas traité avec le fongicide approprié, pourrait être complètement perdu en quelques jours.

La rouille de soya a été découverte pour la première fois au Brésil au cours de la saison de croissance 2000/2001 et s’est répandue en quelques années. Il est devenu le principal ravageur du soya au Brésil, il y a environ 12 ans et de nombreux fongicides actuellement sur le marché perdent leur capacité à contrôler la maladie. Au cours de la saison de croissance 2018/2019, jusqu’à 5 applications de fongicides ont été nécessaires dans l’ouest du Paraná afin de limiter les dégâts causés par la maladie.

Depuis le début de l’année, le secrétaire d’État à l’Agriculture du Paraná a demandé au ministre brésilien de l’Agriculture d’adopter une approche nationale plus agressive avec un plan de lutte contre la rouille de soya. Une approche qu’il préconise est une période sans soya plus spécifique pour chaque région du pays, voire même au niveau des municipalités.


Partager cet article