Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

57 % du soya brésilien 2018/2019 a été récolté

13 mars 2019, Soybean and Corn Advisor

Encore une fois au Brésil, la météo de la semaine dernière a généralement été pluvieuse. Les prévisions annoncent de nouvelles averses, mais probablement pas aussi fortes que celles du mois dernier. Il semble que l’essentiel des précipitations affectera le centre du Brésil, avec des averses plus légères dans le sud.

La récolte de soya brésilien est complétée à environ 57 %, comparativement à 48 % à la même période l’an passé. La moyenne des 5 dernières années est de 47 %. La récolte de soya brésilien a démarré très rapidement cette année et elle a enregistré une vitesse record. Par contre, elle a ralenti ces 3 dernières semaines en raison du temps pluvieux. Cette situation représente une progression de seulement 5 % pour la semaine.

Environ 40 % du soya est encore dans les champs et les producteurs brésiliens sont toujours préoccupés par le temps pluvieux au cours de la récolte et par son impact sur la qualité des semences de soya. En fait, certains rapports signalent une mauvaise qualité des semences. À quelques endroits, le soya commence à germer dans les gousses. Le Rio Grande do Sul et le nord-est du Brésil sont les derniers secteurs exploités.

Minas Gerais – Les fortes pluies ont ralenti la récolte de soya qui était prêt à être récolté vers la fin du mois de février dernier. Dans l’ouest du Minas Gerais, certains cas de soya ont germés dans les gousses en raison du temps trop humide. Même si elles ne poussent pas, la qualité de ces semences est probablement affectée.

Rio Grande do Sul – Le soya du Rio Grande do Sul est récolté à 8 % tandis que 17 % est mûr et prêt à être récolté. Selon le service de vulgarisation Emater, les premiers rendements de soya sont bons.

Mato Grosso do Sul – Dans la municipalité de Maracaju, située dans le sud du Mato Grosso do Sul, les agriculteurs ont récolté 90 % de leur soya, avec un rendement moyen de 57 sacs par hectare (50,6 bo./acre), ce qui représente une baisse de 10 % par rapport aux rendements de l’an passé. La sécheresse des mois de novembre et de décembre a eu un impact négatif sur le soya à maturité hâtive, mais le soya à maturité tardive a compensé une partie des pertes.

Bahia – La récolte de soya dans l’État de Bahia est achevée à 15 % et les rendements varient énormément, allant de 30 à 70 sacs par hectares (26,6 à 62 bo./acre). Le soya à maturité hâtive a été le plus touché par les averses irrégulières de décembre et janvier. Les rendements devraient s’améliorer au fur et à mesure que la récolte se concentrera le soya à maturité moyenne et tardive. L’Association des producteurs de soya des Bahia s’attend à ce que le rendement final à l’ensemble de l’État soit de 54 sacs par hectare (48 bo./acre), ce qui est à peu près moyen pour l’État. Le prix moyen du soya dans le Bahia est actuellement de 68 à 69 Réal par sac (environ 8,24 $ à 8,36 $ par boisseau) et les producteurs ont vendu 42 % de leur production 2018/2019.

Paraná – Dans le Paraná, la récolte de soya est terminée à 51 % alors que le soya encore dans les champs est considéré comme «pauvre» à 4 %, «moyen» à 24 % et «bon» à 72 %.

Mato Grosso – Selon l’Institut d’économie agricole du Mato Grosso (IMEA), les semis de soya du Mato Grosso sont récoltés à 94,8 %, comparativement à 82 % l’année dernière comme pour la moyenne des 5 dernières années. Dans de nombreuses régions de l’État, la récolte est sur le point de se terminer. Le rythme de la récolte le plus lent se situe dans le nord-est du Mato Grosso, où le soya est récolté à 86 %.

Le graphique ci-joint d'Imea indique la progression de la récolte de soya dans l'État du Mato Grosso. La ligne rouge est la progression de la récolte de cette année, la ligne noire, l'an dernier, et la zone en vert représente le maximum et minimum de progression par semaine depuis 5 ans. Comme on peut le constater, la récolte de soya de cette année demeure à un rythme record.

Dans la municipalité de Campo Novo do Parecis, située dans l’ouest du Mato Grosso, la société agricole Group Morens a complété sa récolte de soya la semaine dernière avec un rendement moyen de 67 sacs par hectare (59,4 bo./acre), soit à peine moins que l’an passé. Ils ont également terminé d’ensemencer leur maïs safrinha et leur coton dans la période des semis idéale. En décembre, le soya a souffert de la sécheresse, mais davantage d’averses ont eu lieu à la mi-janvier et les bons rendements de soya à maturité tardive ont compensé les rendements plus faibles observés pour le soya à maturité hâtive.


Partager cet article