Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO Extra Viande (Prise 2)

09 novembre 2018, RJO'Brien

Bonjour, certains tableaux du rapport USDA hier n'apparaissent pas dans le premier envoie.

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

Jeudi, l’USDA a légèrement révisé ses estimés de production dans son rapport d’Offre et demande (WASDE). La production porcine estimée pour le reste de l’année a été légèrement revue à la baisse, à 7.035 milliards de livres pour le 4e trimestre, ce qui fait passer la croissance attendue de +4.9% à +3.5%. Les autres révisions pour le reste de l’année demeurent plus modérées avec des croissances prévues de +3.1%, +4.4% et +7.0% pour les trois premiers trimestres de l’an prochain. Somme toute, l’environnement d’abondance de l’offre annoncé sera moins important qu’initialement prévu ce qui devrait contribuer soutenir les prix à court terme.

Hier, le porc de décembre faisait des allers-retours pour terminer pratiquement inchangé (+0.10¢/lb), à 55.63¢/lb. La situation était différente pour les mois de février et avril où la pression s’est exercée sur les prix qui baissaient de -1.10¢/lb et -0.65¢/lb, à 60.13¢/lb et 66.78¢/lb respectivement. Le marché anticipe un environnement de faible prix au début de l’an prochain. Techniquement, le prochain support pour le porc de février est à 59¢/lb. Si ce support est brisé, il n’est pas dit que la glissade pourrait s’accélérer pour l’échéance de février.

Selon l’USDA, les ventes à l’exportation pour la semaine du 1er novembre étaient pratiquement inchangées par rapport à la semaine précédente, à 21 115 tonnes. Ces niveaux sont dans les moyennes saisonnières et constituent une amélioration par rapport au mois d’octobre. Les abattages étaient de 473 000 têtes hier pour un total de 1.898 million de têtes depuis le début de la semaine, en hausse de 15 000 têtes par rapport à la semaine dernière ou de +2.8% par rapport à la même période en 2017.

Prix du CàT de porc sur décembre

 

Bœuf

Dans le rapport Offre et demande de l’USDA (WASDE), les prévisions de production ont également été revue à la baisse dans le bœuf. Pour le 4e trimestre, la production a été ajustée à la baisse (-0.5 %), à 6.905 milliards de livre, mais la plus grande révision est pour le premier trimestre de 2019 pour lequel la croissance anticipée passe de +3.4% à 1.9%. Somme toute, le rapport est positif pour les prix car l’offre est revue à la baisse pour la première moitié de l’année prochaine.

Hier, le bœuf était légèrement positif et terminait en hausse de +0.45¢/lb, à 116.55¢/lb sur décembre, alors que février (+0.27¢/lb) clôturait à 119.88¢/lb. Pour l’instant, le bœuf de décembre continue de se maintenir dans son canal technique et de se transiger entre 115¢/lb et 119 ¢/lb supporté par la forte demande et une croissance de l’offre qui se maintiendra sous +2%.

Les ventes à l’exportation américaines publiées hier par l’USDA étaient largement à la baisse (-13 807 livres) par rapport au niveau record de la semaine précédente, à 11 504 livres. Avant de conclure trop rapidement, il faut s’intéresser à la moyenne des dernières semaines qui nous rappelle qu’une semaine n’est pas la tendance et que la situation est loin d’être dramatique. La moyenne des 4 dernières semaines continue de se maintenir au-dessus des dernières années, à 16 329 livres.

Jeudi, l’USDA estimait que les abattages étaient de 116 000 têtes ce qui amenait le total pour la semaine à 473 000 têtes, un rythme pratiquement inchangé par rapport à la semaine dernière (+1000 têtes). Il s’agissait d’une hausse de +1.1% par rapport à l’an dernier, alors que la hausse de production prévue par l’USDA est entre +2 et +3%.

Prix du CàT de bœuf sur décembre

 

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article