Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

13 juin 2019, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

Porc

Déception au niveau des prix du porc depuis les 3 dernières semaines. Après quelques semaines d’excellents prix, le marché se dégonflent tel des ballons après une fête bien arrosée…. 

La situation a-t-elle tant changé récemment? Est-ce que cela se traduit par des prix relativement décevants pour l’été 2019? Après les baisses des prix des mois d’été durant des 2 dernières semaines, ce sont maintenant les prix d’octobre et de décembre 2019 qui ont absorbé les pertes. Les fonds et les spéculateurs ont vendu une grande proportion de leurs contrats acheteurs accumulés en mars et avril. En fait, ceux-ci ont réduit de moitié leur positionnement depuis 3 semaines maintenant. L’excitation est ailleurs dans les marchés financiers et il faut que cet argent travaille! 

La situation porcine mondiale demeure essentiellement la même malgré tout. La Chine vient de confirmer que pour le mois de mai 2019, le cheptel de truies a connu une baisse de 23.9% par rapport à mai 2018. C’est 1% de plus que les pertes du mois d’avril. Ces pertes sont donc à la hausse. D’ailleurs les prix en Chine continuent de grimper, moins rapidement, mais sont tout de même à la hausse de presque 1% cette semaine.

Les exportations furent correctes ce matin avec des chiffres publiés à 23 100 tonnes métriques. Les ventes cumulées depuis le début de 2019 se situent à 828 200 tonnes métriques en hausse de 25.9% par rapport à la cadence de 2018. Ce qu’il faut constater au cours des prochaines semaines se sont les exportations réelles et pas seulement les ventes. Les exportations se sont élevés à 25 100 tonnes métriques en hausse de 4% par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines. La Chine a reçu 5200 tonnes métriques. Malgré les commandes placées par la Chine depuis 3 semaines, le pays n’avait à peu près rien reçu à ce jour. Ces ventes étaient vulnérables à des annulations futures. Le départ des bateaux reste donc une bonne nouvelle en soi (on s’accroche à ce qu’on peut!) 

A l’opposé, il semble que la demande domestique américaine soit plus faible que prévue. La découpe demeure faible avec des baisses sur plusieurs coupes récemment. Le prix au comptant vient peut-être d’atteindre un creux saisonnier. Pour l’instant, les indications du prix au comptant semblait de rediriger vers des hausses. Le problème réside toujours dans l’offre abondante d’animaux sur le marchés au comptant. Les abattoirs semblent avoir l’embarras du choix. Le poids moyen des porcs demeure aussi anormalement élevé malgré la baisse de 2 livres cette par rapport à la semaine dernière. Ces poids sont cependant presque 7 livres au-dessus des poids moyens de l’été dernier.

Ainsi il faudrait que les pays importateurs soient plus agressifs au cours des prochaines semaines parce que les prix risquent de décevoir et finalement redescendre pour les derniers trimestres et le début de 2020. 

Prix du porc d’août ($CA/100kg)

 

Prix cash du porc en Chine (CNY/kg)

 

Bœuf

Le USDA a rapporté que les exportateurs ont conclu des ententes de ventes de viande de bœuf à une hauteur de 16 400 tonnes métriques, un chiffre qui demeure un peu décevant. Mardi dernier, l’organisme américain diminuait un peu la production de viandes bovines pour l’année 2019 (dernier trimestre de 2019). Ce changement n’a eu aucun effet sur le marché qui semble baisser en boucle depuis maintenant 2 mois. Malgré le rebond des prix depuis le début du mois de juin, les prix repartent à la baisse en raison du manque de conviction des consommateurs américains dans les supermarchés. Les détaillants peinent à vendre les inventaires constitués au printemps. De plus, le manque de belles journées estivales n’encourage pas la consommation. Malgré l’arrivée prochaine de la Fête nationale américaine, les grossistes ne proposent pas d’offrir de meilleurs prix aux abattoirs et par conséquent aux éleveurs. 

Le nombre de bouvillons abattus cette semaine s’établit à 243 000 têtes en hausse de 7000 têtes par rapport à l’an dernier. Le prix au comptant cette semblait se négocier dans la fourchette de $110 et $113. 

Prix du bœuf sur août

Bonne journée 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article