Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Raphaël Pouliot & Réjean Leblanc, Consultants

marge 13 mai à 42$ par porc

13 mai 2019, Raphaël Pouliot & Réjean Leblanc, Consultants

Lundi 13 mai :
 
-  Les prix du porc 1 an ont baissé la semaine passée,  de 219 $ de pool 12 prochains mois à maintenant 212 $ de pool ;   mais les prix demeurent excellents,   234$ par porc de revenus à 100 kg,  coût de production à 192$ par la baisse du maïs au CME  et du tourteau.  Le prix au comptant est proche de 83 $ US  ce qui avec le taux de change assez bas actuel donne tout de même  205 $ de pool, 227$ par porc.   En théorie le prix monterait d’encore 20$ d’ici les 2 prochains mois.       La semaine passée a été dirigée par les tarifs de 25%  de Trump contre la Chine sur 200 milliards de produits importés,   les prix ont fait du limit down lundi passé suite à cette annonce,  mais ont quand même tenu le coup le restant de la semaine;    quoique jeudi matin le 9 mai les prix ont cherché à baisser fortement, ce qui a donné lieu à des renversements de positions au SGRM.      L’été 2019 a perdu  près de 30$ par porc depuis ses sommets d’il y a 1 mois,  mais la moitié moins sur les échéances plus lointaines  ( printemps 2020 );  en fait il n’y a plus de surprimes dans le marché présentement pour l’été 2019  versus l’été 2020, ces prix se ressemblent.  En bref,  on ne voit pas la Chine vider les états-unis de leurs carcasses d’ici les 3 prochains mois,  mais le potentiel long terme est toujours présent.
 
- le focus demeure toujours sur les prix du porc,  mais il ne faut perdre de vue les grains:    le maïs devient intéressant à 3.70 $ le boisseau sur décembre,  et le tourteau de soya est maintenant en bas de 300 $ US tonne courte,  et avec des primes intéressantes pour l’automne,  intéressant comme prix final rendu ici,  473 $ livré 1 an.   Pour ce qui est du tourteau ,  les états-unis ont toujours beaucoup de stocks de fève soya,  bonnes récoltes en amérique du sud,   et le conflit avec la Chine n’aide pas le soya à sortir des états-unis;     ce qui ne signifie pas qu’il ne faudra pas fermer du tourteau,  mais avec modération.      
 

 

Raphaël Pouliot, agronome
cell : 514 796 0567

 


Partager cet article