Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 5 décembre 18

05 décembre 2018,

Maïs

Les contrats de maïs à Chicago ont clôturé la journée sur le neutre à légèrement à la baisse.

La parution du rapport de l’EIA sur la production hebdomadaire d'éthanol a été reportée à demain en raison des funérailles du président Georges H.W. Bush. Aussi, les nouvelles aujourd’hui sont plutôt limitées. En prévision du rapport mensuel d’offre et de demande qui sera présenté mardi prochain, les analystes s’attendent à des stocks de maïs US 2018/2019 de 1,738 milliard de boisseaux. Il s’agit d’une hausse de seulement 2 millions de boisseaux par rapport à la projection de novembre dernier.

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont légèrement progressé aujourd'hui. Le contrat de tourteau était par contre en baisse de 50 cents/tonne. L’huile a gagné 5 points.

La publication des ventes à l’exportation a été décalée d’une journée et devrait se faire vendredi en raison des funérailles nationales (USA) du Président Bush père. Selon un sondage de Reuters concernant le rapport WASDE de la semaine prochaine, le marché anticipe, pour le soya US 2018/2019, des inventaires de fin d’année à la baisse de 10 millions de boisseaux à un total de 945 millions de boisseaux. Ce résultat pourrait être réel seulement s’il y a des ajustements du côté de la demande. Le USDA attend généralement en janvier pour faire des changements au niveau de ses estimés de production.

Blé

Les contrats de blé US ont reculé de 4 à 5 cents aujourd'hui.

Pour le rapport mensuel d’offre et de demande de la semaine prochaine, les analystes projettent une augmentation des stocks de blé US 2018/2019 de 7 millions de boisseaux à un total de 956 millions de boisseaux. Les marchés doutent qu’il y ait une hausse significative des exportations de blé US d'ici la fin de l'année commerciale en cours (fin mai 2019). Les ventes et les livraisons sont encore à la traine par rapport à l’an dernier et six mois se sont déjà écoulés depuis le début de la saison.

Parallèlement au rapport sur les ventes à l’exportations, la parution de celui de la CFTC (Commitement of Traders) a été reporté à lundi prochain.

Le GASC (Égypte) n’a pas émis de lettres de crédit pour l’achat de 945 000 tonnes de blé (16 cargaisons), toutes achetées pour des livraisons entre la mi-novembre et la mi-décembre. Certaines lettres ne seront pas disponibles avant janvier prochain. La plupart d’entre elles concernent la Russie.

 

Bœuf

Ce mercredi, les contrats de bœuf étaient en hausse de 50 à 90 cents. Les contrats de veau ont suivi en prenant de 25 à 97,5 cents.

Le 3 décembre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 1,13 $ à 146,72 $. Ce matin, la valeur du surgelé était en recul. La découpe Choice était dans le rouge de 12 cents à 213,75 $. Celle «Select» était également en baisse de 43 cents à 197,8 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 240 000 têtes, une hausse de 4000 têtes par rapport à la semaine dernière et de 2000 têtes comparativement à la même période en 2017.

À son encan en ligne, le Feeder Cattle Exchange a pu vendre les 219 têtes présentées au marché. 2 lots ont été enregistrés entre 117,50 $ et 118 $.

 

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont été en hausse de 3 chiffres. Par contre, le contrat de décembre était en baisse alors qu’il devait se rapprocher le plus possible de sa valeur au comptant avant son expiration prévue la semaine prochaine.

Le 3 décembre dernier, le CME Lean Hog index était en hausse de 2 cents comparativement au jour précédent à 56,38 $. Ce matin, la valeur moyenne des découpes de porc était également dans le vert de 1,62 $ à 72, 50 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse fut en progression de 78 cents à 49,43 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 945 000 têtes. Il s’agit d’une augmentation de 30 000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 13 000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

 

Dollar canadien

 

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article