Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 5 novembre 18

05 novembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 2 à 3 cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 101,745 tonnes de maïs pour des livraisons à effectuées durant la saison 2018/2019. La destination est le Mexique.

Par ailleurs, et toujours ce matin, le USDA a dévoilé son rapport sur les inspections à l’exportation pour la semaine du 1er novembre dernier. Dans le cas du maïs US, les inspections ont été de 1,254 million de tonnes. Ce serait une augmentation de 79,5 % par rapport à la semaine précédente et de 174 % comparativement à la même période en 2017.

Cet après-midi, le USDA devait présenter son rapport sur la progression de la récolte. Dans le cas du maïs US, en date du dimanche le 4 novembre dernier, elle a été terminée à 76 %. Les analystes s’attendaient à un résultat entre 80 % et 83 % de complétés.

 

Soya

Les contrats de soya US ont clôturé en baisse de 1 à 2 ¼ cents. Pour le tourteau, les contrats à échéances les plus rapprochées ont terminé dans le rouge de 40 cents/tonne. L’huile a perdu 30 points.

Durant l’avant-midi, le USDA a indiqué que durant la semaine du 1er novembre dernier, 1,229 million de tonnes de soya US avaient été inspectées pour l’exportation. Il s’agit d’une baisse de 7,58 % comparativement à la semaine précédente et de presque la moitié moins par rapport à l’an passé à la même période. Un total de 132,255 tonnes était destiné à l’Argentine et 67,998 tonnes à la Chine. Ce soya US provenait de la région du Golf.

Par ailleurs, le USDA a indiqué cet après-midi qu’hier la récolte de soya US était complétée à 83 %. Le marché s’attendait à ce qu’elle soit terminée entre 82 % et 83 %. La moyenne des dernières années est de 89 %.

AgRural estime qu’actuellement les ensemencements de soya brésilien sont complétés à 60 %. La moyenne pour cette période-ci de l’année est de 41 %.

 

Blé

La plupart des contrats de SRW ont fini en baisse. À Kansas, le HRW était partiellement fractionné à la hausse d’un centime.

Pour la semaine du 1er novembre dernier, les inspections à l’exportation de tous les types de blé américain ont été de 327,192 tonnes. Toujours selon le USDA, ce serait une baisse de 16,95 % par rapport à la semaine précédente. Il estime toutefois qu’il s’agissait aussi d’une hausse de 7 % comparativement à la même période en 2017.

Quelques sources indiquaient que les ensemencements de blé d’hiver américain seraient terminés entre 85 % et 86 % alors que la moyenne pour cette période-ci de l’année est de 91 %. Or hier, selon le USDA, les semis étaient terminés à 84 %. À noter également que 70 % des plants auraient émergé. La moyenne des dernières années est de 77 %.

Mardi dernier, selon la CFTC, les gestionnaires de fonds actifs dans le blé à Chicago avaient ajouté 16,612 contrats à leurs positions nettes vendeuses à un total de -44,717. À Kansas, ils ont réduit leurs positions nettes acheteuses de 11,268 contrats à un total de 10,444 contrats.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago à échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 1,425 $ à 1,75 $. De leur côté, les contrats ont également clôturé dans le rouge de 2,20 $ à 3,325 $.

Le 2 novembre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 34 cents à 153,55 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé de bœuf était en hausse. La découpe «Choice» fut en progression de 9 cents à 218,59 $. Celle «Select» a suivi la même direction en prenant 88 cents à 202,35 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 119 000 têtes, soit à une hausse de 2 000 têtes comparativement à la semaine précédente et de tout autant par rapport à l’an passé à pareille date.

Selon les données du Census Bureau converties par le USDA, les exportations de bœuf au cours du mois de septembre dernier ont été de 259,06 millions de lbs. Il s’agissait d’une baisse de 9,8 % par rapport au record d’août dernier. Par contre ce serait une augmentation de 6,6 % comparativement à la même période en 2017.

 

Porc

Les contrats de porc à Chicago ont fini la journée en baisse de 30 cents à 1,025 $.

Le 1er novembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 5 cents par rapport au jour précédent à 64,12 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US était dans le rouge de 21 cents à 74,86 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était aussi en baisse de 1,19 $ à 56,39 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages de porc sous inspections fédérales à 476 000 têtes, ce qui correspond à une augmentation de 10 000 têtes par rapport à la semaine précédentes et de 13 000 têtes comparativement à la même période en 2017.

Les données du Census Bureau converties par le USDA ont montré que durant le mois de septembre dernier, les exportations de porc ont été de 432,29 millions de lbs, ce qui représentait une baisse de 1,2 % par rapport au mois précédent et une hausse de 2,6 % comparativement à la même période en 2017.

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article