Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 2 novembre 18

02 novembre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé avec des gain de 4 à 4 ½ cents. Pour la semaine, le contrat de décembre 18 a progressé de 0,95 %.

Ce matin le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de maïs US de 200,900 tonnes pour la saison 2018/2019. La destination était le Mexique.

Toujours ce matin, le Census Bureau (l’équivalant de Statistique Canada) a indiqué que sur une base mensuelle, les exportations de maïs américain avaient chuté en septembre dernier. Toutefois, elles ont été en hausse de 47,97 % par rapport à la même période l’an passé à un total de 5,256 millions de tonnes.

Informa Economics estime que le rendement du maïs américain 2018 en baisse à 179,7 bo./acre. Ce serait inférieur de 1 bo./acre comparativement à l’estimé du USDA pour le mois d’octobre dernier.

Selon l’Office of the Chief Economist du USDA, les superficies de maïs US 2019 sont prévues 92 millions d’acres contre 89,1 millions d'acres cette année.

Par ailleurs, le rapport mensuel sur la trituration des grains publié hier par le USDA a indiqué que 449,267 millions de boisseaux de maïs US ont été triturés durant le mois de septembre dernier, en baisse par comparaison des 483,374 millions de boisseaux du mois d'août, mais plus que les 445,534 millions de boisseaux observé en septembre l'an dernier.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a montré que mardi le 30 octobre dernier, les gestionnaires et négociants actifs dans le maïs à Chicago avaient réduit leur positions acheteuses par 11,112 contrats à un total de 14,269 contrats.

 

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont terminé en hausse de 5 à 6 ¼ cents et, pour la semaine, celui de novembre 18 a monté de 3,58 %. Les contrats de tourteau à échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 2,40 $/tonne. L’huile a également perdu 12 points.

Selon le Census Bureau, les exportations de soya ont été de 3,238 millions de tonnes en septembre dernier. Ceci représente une baisse de 27,5 % par rapport à la même période l’an passé et de 3,87 % comparativement à août 2018.

Pour le soya US, Informa Economics projette des rendements de 52,6 bo./acre, un chiffre inférieur à celui du USDA par 0,5 bo./acre.

L’Office of the Chief Economist du USDA prévoit une baisse des superficies allouées à la culture du soya US 2019 à 82,5 millions d’acres, un recul important par comparaison des 89,1 millions d'acres de cette année.

Selon la CFTC, le 30 octobre dernier, les gestionnaires et les spéculateurs actifs à Chicago dans le soya ont augmenté leurs positions vendeuses de 26,883 contrats à un total de -71,305 contrats.

Hier, le rapport mensuel Fat & Oil a signalé que 169,23 millions de boisseaux de soya américain ont été triturés durant le mois de septembre dernier, moins que la moyenne des anticipations et qu'en août dernier à 170 millions de boisseaux, mais plus qu'en septembre l'an dernier à 145 millions de boisseaux.

D’après le ministère du commerce brésilien, les exportations de soya brésilien ont été de 5,353 millions de tonnes au cours du mois d’octobre dernier. Ce résultat est le double de celui de l’an passé à la même période.

Un correspondant du USDA en Chine estime que les Chinois vont importer 85 millions de tonnes de soya au cours de la saison 2018/2019. Officiellement, les importations chinoises de soya sont prévues à 94 millions de tonnes.

 

Blé

La plupart des contrats de blé US ont fini la session au neutre à haussier de 3 ¾ cents. Pour la semaine, le contrat de décembre 18 a progressé de 3 ½ cents à Chicago, de 4 cents à Kansas et de 2 ¾ à Minneapolis.

Le total des engagements à l’exportation de blé US sont actuellement en baisse de 15,5 % par rapport à l’an dernier. 

Selon le Census Bureau, les exportations de blé US durant le mois de septembre ont été de 1,821 million de tonnes. Il s’agit d’une baisse de 12,88 % par rapport à août dernier et de 22,7 % comparativement à l’an passé.

Pour le long terme, en 2019, le USDA projette une superficie totale allouée au blé US à la hausse à 51 millions d’acres versus 47,8 millions d'acres cette année.

Ce vendredi après-midi, la CFTC a signalé que le 30 octobre dernier, les gestionnaires de fonds à Chicago avaient ajouté un autre 18,612 contrats à leurs positions nettes vendeuses à un total de -44,717 contrats. À Kansas, ils ont réduit leurs positions nettes acheteuses par 11,268 contrats à un total de 10,444 contrats.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf ont clôturé la journée sur une note partagée. Les contrats à échéances les plus rapprochées ont fini au neutre à baissier par 15 cents. Quant aux contrats aux échéances les plus éloignées, ils ont terminé en légère hausse. La majorité des contrats de veau ont fini en baisse de 85 cents.

Le 1er novembre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 29 cents à 153,89 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était dans le rouge, avec un spread Ch/Se étiré à 17,03 $. La découpe «Choice» fut en recul de 5 cents à 218,50 $. Celle «Select» était en baisse de 2,78 $ à 201,47 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 643 000 têtes, une hausse de 10 000 tête comparativement à la semaine dernière. Il s’agit également d’une baisse de 3000 tête par rapport à la même semaine en 2017.

Des ventes au comptant à 112 $ ont été rapportées dans le sud des États-Unis. Au Nebraska, elles étaient entre 114 $/180 $. Les prix demandés étaient en hausse de 3 $ à 5 $. Le USDA a indiqué que quelques ventes entre 113 $ et 114 $ ont eu lieu dans l’Ouest du Corn Belt.

Le rapport hebdomadaire de la CFTC a montré cet après-midi que le 30 octobre dernier, les spéculateurs et gestionnaires de fonds avaient réduit leurs positions acheteuses par 3,921 contrats à un total de 71,297 contrats.

 

Porc

Les contrats de porc ont terminé la session sur une note partagée. Par contre, ceux à échéances les plus rapprochées ont fini en baisse.

Le 31 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 17 cents à 64,07 $. La valeur moyenne des découpes de porc US était par contre en baisse de 32 cents à 75,07 $. Cet après-midi, le prix moyen de la carcasse a reculé de 59 cents à 57,58 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,593 millions de têtes. Ce serait une augmentation de 32 000 têtes comparativement à la semaine dernière et de 150 000 têtes par rapport à la même période en 2017.

La CFTC a indiqué qu’en date du mardi le 30 octobre dernier, les fonds spéculatifs avaient ajouté 4,065 contrats à leur positions acheteuses à un total de 32,330 contrats.

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article