Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 11 octobre 18

11 octobre 2018,

Maïs

Stimulés par quelques bonnes données établies par le USDA, la majorité des contrats de maïs à Chicago ont fini en hausse de 6 à 7 cents.

Ce matin, le USDA a annoncé des annulations de ventes privées à l’exportation de 140 000 tonnes de maïs US. Les destinations étaient inconnues.

Aujourd’hui le rapport mensuel d’offre et demande (WASDE) a été publié. Le USDA a abaissé son estimation pour le rendement de maïs américain 2018/2019 de 0,6 bo./acre par rapport à septembre dernier à 180,7 bo./acre. Le résultat est également inférieur aux attentes du marché. Par conséquent, la production totale de maïs américain serait de 14,778 milliards de boisseaux, une baisse de 51 millions de boisseaux, alors que les superficies à être récoltées sont en baisse de seulement 3000 acres.

Pour les inventaires US de l’année commerciale en cours, le USDA les projette à un total de 1,813 milliard de boisseaux, ce qui correspond à une hausse de 39 millions de boisseaux par rapport au mois dernier. Toutefois, ils dépassent les attentes du marché par 106 millions de boisseaux. Mondialement, les inventaires sont estimés à 159,35 millions de tonnes.

L’EIA a publié son rapport hebdomadaire sur l’éthanol US. L’organisme gouvernemental américain estime que dans la semaine du 5 octobre dernier, la production a été de 1,04 million de barils par jour. C’était une hausse de 25 000 bpj par rapport à la semaine précédente. Cependant, les inventaires ont augmenté de 576 000 barils à 24,021 millions de barils.

Demain, le USDA devrait présenté son rapport sur les ventes à l’exportation et le marché s’attend à ce qu’elles se situent entre 1 et 1,5 million de tonnes.

L’organisme gouvernemental brésilien CONAB a annoncé aujourd’hui qu’il anticipait une production de maïs brésilien 2018/2019 entre 89,734 millions de tonnes et 91,084 millions de tonnes. Le USDA l’estime plutôt à 94,5 millions de tonnes.

 

Soya

La plupart des contrats de soya à Chicago ont terminé en hausse de 6 à 6 ½ cents. Apparemment, les chiffres du USDA sont moins pires que prévu. Le tourteau a également fini dans le vert par 80 cents/tonne courte. L’huile a gagné 8 points.

Ce midi, le USDA a annoncé qu’il projetait un rendement de soya US de 2018 à la hausse de 0,3 bo./acre par rapport à septembre dernier à 53,1 bo./acre. Il estime également que les superficies à récolter sont en baisse de 514 000 acres à 88,348 millions d’acres. Ce résultat fait en sorte que la production de soya US est ajustée en baisse de 3 millions de boisseaux comparativement à septembre dernier à 4,69 milliards de boisseaux. Quant aux stocks de fin d’année, ils ont augmenté de 40 millions de boisseaux par rapport à 2017/2018 à un total de 885 millions de boisseaux. Par contre, ils sont de 13 millions de boisseaux moins élevés que les anticipation du marché. Mondialement, le USDA voit les inventaires de soya 2018/2019 à la hausse de 1,78 millions de tonnes par rapport à septembre dernier à un total de 110,04 millions de tonnes.

Pour la semaine du 4 octobre dernier, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation entre 0,8 et 1,3 million de tonnes.

Dans son rapport publié ce matin, CONAB prévoit une production de soya brésilien 2018/2019 entre 117,05 et 119,428 millions de tonnes. Le USDA l’estime actuellement à 120,5 millions de tonnes.

 

Blé

La plupart des contrats de blé ont clôturé à la baisse de 1 à 4 cents.

Concernant le rapport d’offre et demande, le USDA voit peu changements pour le blé américain de 2018/2019 en estimant la production à 1,884 milliard de boisseaux. Le résultat est conforme à celui du rapport sur les petites céréales du 28 septembre dernier. Par ailleurs, il laisse ses projections pour les exportations à 1,025 milliards de boisseaux. Quant aux inventaires de fin d’année, le USDA voit ceux du blé US en hausse de 21 millions de boisseaux à un total de 956 millions de boisseaux. Mondialement, le USDA a abaissé son estimé de 1,11 millions de tonnes par rapport à septembre dernier à un total de 260,18 millions de tonnes. Ce résultat est inférieur aux prévisions des marchés.

La production de blé australien est en baisse de 1,5 millions de tonnes à 18,5 millions de tonnes. Celle des Russes l’est également de 1 million de tonnes à 70 millions de tonnes.

Pour la semaine du 4 octobre dernier, les marchés anticipent des ventes à l’exportation entre 300 000 et 600 000 tonnes.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf aux échéances les plus rapprochées ont fini au neutre à haussier de 77,5 cents. Par contre, ceux aux échéances plus éloignées ont clôturé en baisse. Les contrats de veau aux échéances les plus rapprochées ont terminé en hausse, mais pas ceux aux échéances plus éloignées.

Le 10 octobre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse d’un centime à 158,37 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé de bœuf fut en hausse. La découpe «Choice» a progressé de 40 cents à 202,41 $. Celle «Select» a suivi en prenant 72 cents à 192,49 $.

Le USDA estimait le cumulatif hebdomadaire des abattages de bœuf US à 468 000 têtes. C’est une baisse de 10 000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 3000 têtes comparativement à la même période en 2017.

Quelques ventes au comptant ont eu lieu aujourd’hui à 111 $.

Dans le rapport WASDE, la production de bœuf serait en baisse de 150 millions de lb à 26,944 milliards de lb. Il s’agit d’une réduction de 190 millions de lb. par rapport au 4ème trimestre qui a été compensée par la hausse de 40 millions de lb. observée au 3ème trimestre.

 

Porc

Ce jeudi, la plupart des contrats de porc US ont fini en baisse de 3 chiffres. Par contre, le contrat d’octobre 18 a pris 20 cents surtout en raison de son expiration qui est prévue demain.

Le 9 octobre dernier, le CME Lean Hog Index a été en hausse d’un centime à 69,34 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US était en baisse de 59 cents à 78,61 $. Sur une base nationale, le prix comptant américain moyen fut dans le rouge de 73 cents à 61,92 $.

Le USDA estimait aujourd’hui le cumulatif hebdomadaire des abattages de porcs à 1,862 million de têtes, soit une augmentation de 1000 têtes par rapport à le semaine passée et de 17 000 têtes comparativement à la même période en 2017.

Pour 2018, le USDA estime la production de porc US à la baisse de 250 millions de lb. à un total de 26,425 milliards de lb.. Cette situation s’explique par les réductions de production entre le 3ème et le 4ème trimestre.

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article