Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 octobre 18

10 octobre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé la session à la baisse de 1 à 2 cents. La journée a été marquée par des prises de profits avant la parution du rapport d'offre et demande (WASDE) qui sera présenté demain.

Selon le NASS (USDA) en date du dimanche dernier, la récolte de maïs US était finalisée à 34 %. La normale est de 26 %. Une avance a été observée dans les 18 États concernés. L’Iowa est la seule exception où la récolte n’a progressé que de 4 % par rapport à la semaine précédente à un total de 15 %. Par contre, les conditions de culture étaient en baisse de 1 % à 68 % dans les catégories «bon à excellent».

La parution du rapport de l’EIA sur l’éthanol US a été remis à demain en raison du congé du congé du "Columbus day" de lundi dernier.

Pour ce qui est du rapport d’offre et demande, les analystes s’attendent à une hausse des inventaires mondiaux de 2,17 millions de tonnes à un total de 159,2 millions de tonnes pour la saison 2018/2019.

 

Soya

À la fermeture du marché, la plupart des contrats de soya américain avaient reculé de 10 à 11 cents. Le tourteau a suivi en perdant 1,50 $/tonne. L’huile a également baissé de 32 points.

Le NASS estimait dimanche dernier que la récolte de soya US avait progressé à 32 % alors que la normale est de 36 %. À noter qu'avec l'offre importante actuelle aux élévateurs américains, ce retard a moins d'effet sur les prix. La plupart des progrès ont été faits à l’est du Corn Belt puisque des retards ont surtout été observés en Iowa, au Minnesota et dans les États du Dakota (Nord et Sud). Par ailleurs, les conditions de culture sont demeurées stables à 68 % dans les catégories «bon à excellent».

Pour le rapport d’offre et demande de demain, les analystes anticipent des stocks mondiaux de soya de 109,9 millions de tonnes, ou une augmentation de 1,64 million de tonnes par rapport à septembre dernier.

En Chine, 101,057 tonnes de soya issues des réserves gouvernementales ont été vendues à l’encan, ce qui correspondait à 100 % du total qui était offert.

 

Blé

Pour la journée, à Minneapolis, les contrats de blé ont reculé de 1 à 3 cents. À Chicago et à Kansas, la baisse a été de 3 à 5 cents.

Le rapport hebdomadaire sur la progression des récoltes a indiqué que dimanche dernier, les ensemencements de blé d’hiver US étaient complétés à 57 % comparativement à la normale de 54 %. De plus, 30 % des semis ont émergé. Au Kansas, les ensemencements étaient terminés à 58 % (49 % pour la moyenne), en Oklahoma, ils l’étaient à 60 % et au Texas à 54 %. Dans les deux derniers cas, le rythme dépassait la normale. Par contre, en raison de la météo, les conditions des ensemencements pourraient changer dans le courant de la semaine.

En ce qui concerne le rapport d’offre et demande qui sera publié demain, les marchés s’attendent à ce que les stocks mondiaux de blé 2018/2019 soient de 261,2 millions de tonnes. Si c’est exact, il n’y aura pratiquement pas de changement comparativement à septembre dernier. Quant aux inventaires américains, ils risquent d’être élevés considérant les données de production et de stocks trimestriels du 28 septembre dernier plus importantes que prévu.

 

Bœuf

La majorité des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session en baisse de 45 à 65 cents. À noter que le contrat d’octobre 18 a perdu 1 $. Les contrats de veau ont fini également dans le rouge de 1,05 $ et 1,70 $

Le 9 octobre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 7 cents à 158,38 $. La valeur du surgelé de bœuf était en baisse cet après-midi. La découpe «Choice» a reculé de 74 cents à 202,11 $. Celle «Select» a fait de même en perdant 95 cents à 191,77 $.

Par ailleurs, le USDA estimait aujourd’hui que le cumulatif hebdomadaire des abattages US sous inspections fédérales était de 348 000 têtes, ce qui représentait une baisse de 10 000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 4000 têtes comparativement à la même période en 2017.

Dans son encan en ligne hebdomadaire, le Feeder Cattle Exchange n’a pas enregistré de ventes sur les 1,246 têtes présentées. Les demandes étaient entre 111 et 113 $. Quelques ventes ont été rapportées en Iowa et au Nebraska à 174 $, mais il s’agissait d’une réduction de 1 $ par rapport à la semaine dernière.

 

Porc

Les contrats de porc à Chicago étaient en baisse de 25 cents à 1,10 $. Celui d’octobre devrait demeurer proche de la valeur comptant américaine en raison de son expiration prévue ce vendredi.

Le 8 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 3 cents à 69,33 $. La valeur moyenne des découpes de porc US a été en hausse cet après-midi de 14 cents à 79,20 $. Le filet et le «butt» étaient les seules découpes dans le rouge. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse était en baisse de 71 cents à 62,58 $.

En ce qui concerne le cumulatif hebdomadaire des abattages de porcs US sous inspections fédérales, le USDA l’estimait aujourd’hui à 1 381 millions de têtes, une baisse de 22 000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 4 000 têtes comparativement à la même période en 2017.

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article