Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 8 octobre 18

08 octobre 2018,

Maïs

La majorité des contrats de maïs à Chicago ont terminé en baisse d’une fraction à 1 ¾ cents.

La parution du rapport sur les inspections à l’exportations de tous les types de grain a été remis à demain en raison du Columbus Day.

Jeudi, le USDA devrait présenter son rapport mensuel sur l’offre et la demande. Le marché s’attend, en moyenne, à ce que le rendement pour le maïs US soit de 181,8 bo./acre, ce qui correspondrait à une hausse de 0,5 bo./acre comparativement à septembre dernier. Un sondage réalisé par Reuters montre que les analystes anticipent une production de maïs US à 14,872 milliards de boisseaux avec une récolte à la baisse de 80 000 acres à 81,72 millions d’acres.

Vendredi le 5 octobre, le rapport de la CFTC (Commitment of Traders) a indiqué que mardi dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds avaient réduit leurs positions vendeuses de moitié à -57,764 contrats.

 

Soya

Les contrats de soya à Chicago ont clôturé avec une fraction de gains. Toutefois, le tourteau a fini en baisse de 1,40 $/tonne. L’huile a grimpé de 25 points. Le contrat de soya US octobre 18 expirera vendredi.

Cette semaine, la progression de la récolte de soya devrait être moins rapide en raison des pluies excessives prévues pour le Corn Belt.


Pour le rapport mensuel d’offre et demande de jeudi, les analystes s’attendent à ce que le NASS (USDA) augmente le rendement du soya américain de 0,5 bo./acre à un total de 53,3 bo./acre. Selon Bloomberg, ils prévoient également une production totale à 4,722 milliards de boisseaux avec une récolte à la baisse de 200 000 acres à 88,7 millions d’acres.

Mardi dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds ont réduit leurs positions vendeuses sur les contrats et options de soya US de 14,211 contrats à 44,403 contrats.

 

Blé

À Chicago, comme à Kansas, la plupart des contrats de blé ont reculé de 6 à 7 cents. À Minneapolis, la baisse a été de 2 à 3 cents. La force du dollar américain a nui à la bonne performance des marchés du blé.

Avec le rapport mensuel d’offre et demande de ce jeudi, les analystes prévoient en moyenne des inventaires de fin d’année 2018/2019 de 950 millions de boisseaux. Ce serait une hausse de 15 millions de boisseaux comparativement à septembre dernier. 

En date de mardi dernier, la CFTC estime que les gestionnaires de fonds à Chicago ont ajouté 10,980 contrats à leurs positions vendeuses pour un total de -12,099 contrats. À Kansas, ils ont réduit leurs positions acheteuses sur les contrats et options de blé par 5,605 contrats à un total de 28,425 contrats.

Du 1er juillet au 1er octobre derniers, les exportations de blé de l’Union Européenne ont été de 4,6 millions de tonnes, une baisse de 23,34 % par rapport à la même période en 2017.

 

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session à la hausse de 15 à 40 cents. Les contrats de veau ont eu une performance plus nuancée. Le contrat d’octobre 18 a fini en baisse de 2,5 cents alors que la majorité des autres contrats étaient neutres à haussiers de 40 cents.

Le 5 octobre dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 3 cents à 158,15 $. Cette après-midi, la valeur du surgelé de bœuf était partagée. La découpe «Choice» était en baisse de 4 cents à 203,21 $. Celle «Select» a fait l’inverse en gagnant 7 cents à 191,81 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 114 000 têtes, une baisse de 5000 têtes comparativement à la semaine précédente et de 1000 têtes par rapport à la même période l’an passé.

Vendredi dernier, des ventes au comptant au nord du pays ont eu lieu à 112 $.

Mardi le 2octobre dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le secteur du bœuf à Chicago ont ajouté 5,107 contrats à leurs positions acheteuses pour un total de 83,979 contrats.

 

Porc

La majorité des contrats de porc à Chicago ont terminé la session au neutre à haussier de 70 cents.

Le 4 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 16 cents à 69,31 $. Cet après-midi, le USDA estimait la valeur moyenne des découpes de porc US en baisse de 63 cents à 78,93 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse était également dans le rouge de 10 cents à 63,23 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages de porc US sous inspections fédérales à 473 000 têtes, soit à une hausse de 17 000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 16 000 têtes comparativement à la même période en 2017.

Vendredi dernier, la CFTC a indiqué que mardi le 2 octobre, les gestionnaires de fonds avaient ajouté 8,024 contrats et options à leurs positions nettes acheteuses à un total de 32,164 contrats.

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article