Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 2 octobre 18

02 octobre 2018,

Maïs

La plupart des contrats de maïs à Chicago ont terminé en hausse de 1 à 2 ¼ cents. Apparemment, la bonne performance observée dans le secteur du blé américain aurait contribué à celle du maïs US.

Concernant le rapport sur la progression de la récolte de maïs US qui fut présenté hier, la majorité des États étaient soit au même rythme que la semaine dernière ou en avance. Les exceptions étaient la Pennsylvanie et le Tennessee. En Indiana, la progression a augmenté de 3 points, en Iowa de 4 points et au Nebraska de 1 point. En Illinois, elle est demeurée stable comme dans les États du Dakota (Nord et Sud). Au Michigan et au Missouri, le rythme de récolte de maïs a ralenti.

Hier, le USDA a indiqué que 479,43 millions de boisseaux de maïs ont été utilisés dans la production d’éthanol au cours du mois d’août dernier, ce qui représentait une baisse de 0,4 % par rapport à juillet et une autre de 0,15 % comparativement à la même période l’an passé.

En rapport à août dernier, INTL FCStone a augmenté son estimé des rendements de maïs US 2018 à 182,7 bo./acre ce mois-ci.

Selon le ministère brésilien du commerce, durant le mois de septembre dernier, les exportations de maïs brésilien ont été de 3,424 millions de tonnes. Il s’agit d’une hausse de 18,11 % par rapport à août 2018. Par contre, ce serait une baisse de 42,12 % comparativement à la même période en 2017.

 

Soya

Les contrats de soya US à échéances plus rapprochées ont fini en hausse de 8 à 8 ¼ cents. Le tourteau a également terminé en hausse de 70 cents/tonne. L’huile a gagné 35 points.

Selon le NASS (USDA) la plupart des États du Sud (Arkansas, Louisiane et Mississippi) sont actuellement en retard dans leur progression de la récolte de soya US. La même chose est aussi vraie pour l’Ohio et le Kansas. À noter que des ralentissements seront possibles la semaine prochaine en raison des averses prévues dans le Corn Belt.

Quant aux conditions de culture, elles seraient en baisse en Illinois, au Minnesota, au Dakota du Sud et dans le Wisconsin. Il y a tout de même de légères améliorations en Indiana, en Iowa et au Nebraska.

Hier après-midi, le rapport Fats & Oils a montré que 169,61 millions de boisseaux ont été triturés durant le mois d’août dernier, ce qui correspond à une baisse de 5,17 % par rapport à juillet 2018. Ce serait par contre une hausse de 11,88 % comparativement à août 2017. En date du 31 août dernier, les inventaires d’huile étaient de 2,215 milliards de livres.

D’après INTL FCStone, le rendement du soya US 2018 pourrait être de 54,0 bo./acre, une hausse de 0,2 bo./acre comparativement à la projection d’août dernier. Si ce résultat se réalise, ce sera un nouveau record.

Au Brésil, les exportations de soya durant le mois de septembre dernier ont été de 4,61 millions de tonnes, ou en baisse de 43,27 % par rapport au mois précédent. Il s’agit néanmoins d’une hausse de 7,9 % par rapport à la même période l’an passé.

 

Blé

La majorité des contrats de blé US ont terminé avec des gains de 9 à 15 cents, mais à Minneapolis, la hausse a été plus forte.

Un peu plus tôt aujourd’hui, le groupe de surveillance agricole de la Russie a mis en garde contre de possibles fermetures temporaires de 30 ports spécialisés dans le chargement de grain pour des raisons phytosanitaires.

Dimanche dernier, selon le NASS, les ensemencements de blé d’hiver étaient terminés à 43 % alors que le rythme normal est de 40 %. Par ailleurs, 14 % de la récolte auraient émergé, ce qui correspond à la moyenne des 5 années précédentes. Les semis au sud des Plaines sont en avance par rapport à la normale. Au Kansas et en Oklahoma, ils sont finalisés à 41 %. Au Texas, ce serait 42 %. Par contre, l’émergence du blé d’hiver en Oklahoma et au Texas est en retard par rapport à la normale.

Taïwan a acheté 110 000 tonnes de blé américain à partir de son dernier appel d’offres.

 

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont clôturé en hausse de 10 à 55 cents. Les contrats de veau ont également fini la session avec des gains de 40 à 70 cents.

Le 1er octobre dernier, le CME feeder cattle index était en hausse de 34 cents à 157,82 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse. La découpe «Choice» fut en recul de 19 cents à 204,89 $. Celle «Select» a fait la même chose en perdant 65 cents à 193,98 $.

Depuis le début de la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages américains sous inspections fédérales à 238 000 têtes. C’est une baisse de 1000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais une hausse de 13 000 têtes par rapport à 2017.

Cette semaine, l’encan en ligne du Feeder Cattle Exchange va offrir 358 têtes durant la journée de mercredi.

 

Porc

La performance des contrats de porc a Chicago a été partagée. Le contrat octobre 18 a grimpé de 1,675 $ alors que celui de décembre 18 a reculé de 70 cents.

Le 28 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 81 cents à 67,26 $. Cet après-midi, le USDA a signalé que la valeur moyenne des découpes de porc était en baisse de 57 cents à 80,48 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse de porc était en hausse 53 cents à 63,24 $.

Aujourd’hui, le USDA estime que le cumulatif hebdomadaire des abattages américains de porc sous inspections fédérales est de 930 000 têtes, une baisse de 14 000 têtes comparativement à la semaine dernière. Il s’agit toutefois d’une augmentation et de 28 000 têtes par rapport à la même période l’an dernier.

 

Survol par

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article