Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Banque Nationale

Commentaires économiques et taux de change

12 février 2018, Banque Nationale

DES DONNÉES DE L’EMPLOI MITIGÉES

La volatilité s’est maintenue dans les marchés financiers alors que les bourses mondiales ont subi une autre session mouvementée vendredi dernier. Les indices boursiers américains ont toutefois réussi à effacer d’importantes pertes pour clôturer la session en hausse. Malgré cela, le Dow Jones et le S&P 500 sont maintenant en baisse de 2% depuis le début de l’année. La contagion s’est fait ressentir dans la majorité des classes d’actifs, dont le pétrole brut WTI en baisse de plus de 6% depuis un mois. Le sentiment général semble s’améliorer ce matin.

Pendant ce temps au Canada, les événements se déroulaient dans la même veine avec l’interruption de la plus longue séquence de gains mensuels de l’emploi (17 mois) depuis 2000. Par ailleurs, cela s’est fait sur la plus importante contraction mensuelle enregistrée depuis 2009. Bref, le pays a perdu 88,000 emplois en janvier alors que la place financière espérait 10,000 nouvelles embauches. Malgré une première impression quelque peu décevante, on s’aperçoit rapidement que la situation n’est pas aussi alarmante. En effet, le pays a enregistré 49,000 nouveaux postes à temps plein alors que les emplois à temps partiel ont écopé de 137,000 coupures. Cette tendance peut très bien être provoquée par l’ajustement du marché de l’emploi envers la hausse du salaire minimum dans certaines provinces. Qu’à cela ne tienne, la poursuite de bons résultats au niveau des emplois à temps plein démontre que l’économie opère toujours sur de solides fondations.

Bonne journée! Yusuf Kocagozli

Abonnez-vous au Bulletin quotidien de la Banque Nationale pour recevoir, à chaque jour, les dernières informations financières sur les principales devises! 


Partager cet article