Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Début de semaine prometteur pour le soya, plus difficile pour les autres grains

04 décembre 2017,

Le marché de nuit aura donné espoir de voir les prix des grains poursuivre sur leur lancé de vendredi dernier. Malheureusement, la séance d’aujourd’hui aura rapidement ramené à l’ordre les marchés, seul le prix du soya affichant au net une légère progression ce lundi, en hausse de +0,0475 à 9,9850 $US/boisseau (CàT Janvier 18), le prix du maïs en baisse de -0,0525 à 3,5350 $US/boisseau (CàT Mars 18) et celui du blé Chicago en baisse de -0,0350 à 4,3523 $US/boisseau (CàT Mars 18).

Maïs

Nouveau début de semaine dans le rouge pour le marché du maïs. La récolte américaine est maintenant complétée et les marchés s’interrogent toujours sur l’écoulement des stocks très importants de cette année. Malheureusement, de nouveau cette semaine, les chiffres hebdomadaires d’inspection à l’exportation de maïs américain présenté ce lundi ont déçu.

Pour la semaine dernière, les inspections n’ont été que de 586 213 tonnes, nettement sous les anticipations des marchés de 0,7 à 1 million de tonnes, et un recul de -8,22% par rapport au résultat déjà décevant de la semaine dernière. 

Ce jeudi, CONAB doit présenter une mise à jour de ses prévisions de récoltes pour le Brésil. De l’avis de l’équipe de INTL FCStones, la seconde récolte en maïs du Brésil (safrinha) devrait reculer de -5,8% à 63,45 millions de tonnes. Ceci donne écho à la prévision la semaine dernière d’une firme de consultants brésiliens qui prévoit une réduction de l’ensemble de la récolte de maïs du Brésil de -17% à 90,52 millions de tonnes. Rappelons que cette année, la dernière récolte brésilienne de maïs a atteint un record de près de 109 millions de tonnes, ce qui continue d’ailleurs de très bien se refléter dans les chiffres actuels d’exportation de maïs américaine qui déçoivent de semaine en semaine.

En prévision du rapport de production de Statistique Canada qui sera présenté ce mercredi, les marchés anticipent une légère de la récolte canadienne de maïs à 14,1 millions de tonnes.

Soya

Le marché du soya cherche à se raffermir avec une nouvelle tentative avortée de passage au-dessus de la barre du 10,00 $US/boisseau aujourd’hui.

En Amérique du Sud, la dernière semaine aura vu des précipitations très attendues tempérées les conditions très sèches qui sévissent en Argentine. On estime présentement que les ensemencements sont complétés à 50%. Par contre, en dehors de quelques averses dispersées, les prévisions actuelles proposent un retour à des conditions de nouveau très sèches pour les 15 en 30 prochains jours. Résultat, l’Argentine étant le 1er exportateur de tourteau, le prix de ce dernier a bondi ce lundi dépassant brièvement la barre du 340 $US/TC, un sommet inégalé depuis la fin juillet dernier.

Ajoute une touche de positivisme au marché du soya, les derniers chiffres hebdomadaires d’inspection à l’exportation de soya ont dépassé les attentes des marchés (1,2 à 1,5 million de tonnes) en atteignant la semaine dernière 1,8 million de tonnes.

Au Brésil, mentionne que les conditions actuelles demeurent très favorables, assez pour laisser entrevoir une révision à la hausse de la récolte que prévoit actuellement le USDA à 108 millions de tonnes. En ce sens, l’équipe de INTL FCSTone a d’ailleurs réajusté sa prévision de +1,7 à 107,6 millions de tonnes. Certaines firmes brésiliennes parlent déjà d’une récolte qui pourrait dépasser 111 millions de tonnes. La dernière récolte brésilienne de soya a atteint un record de 114,1 millions de tonnes. CONAB présentera ce jeudi une mise à jour sur sa prévision de récolte de soya. 

Au Canada, les marchés anticipent en moyenne que Statistique Canada révisera ce mercredi à la hausse ses projections de récolte de soya de +0,4 à 8,1 millions de tonnes et de canola de +1,72 à 19,94 millions de tonnes.

Blé

Le marché du blé à Chicago ouvert la semaine en baisse, avec le mérite cependant d’être parvenu pour le moment à éviter un retour sous son support clé de 4,33-4,34 $US/boisseau (CàT Mars 18).

Les inspections hebdomadaires d’exportation de blé américain ont été positives, s’établissant la semaine dernière à 409 569 tonnes, dans les attentes les plus élevées des marchés (250 000 à 450 000 tonnes). 

Un important achat de blé de l’Arabie Saoudite de près de 0,5 million de tonnes a été annoncé également au cours de la fin de semaine. Bien qu’il soit peu probable que le blé sera d’origine américaine, cette annonce a le mérite de laisser entrevoir un peu plus de fermeté de la demande sur les marchés mondiaux alors que les stocks demeurent à des sommets.

En Australie, suivant le « coup d’eau » important de la dernière fin de semaine, le retour de conditions plus sèches devrait permettre aux producteurs de poursuivre leurs récoltes actuellement complétées de 30 à 50% selon les régions. Avec la saison très sèche et la récolte actuellement difficile en raison de conditions très humides et d’importantes précipitations, ABARES ne prévoit plus qu’une récolte de 20,3 millions de tonnes, le USDA étant à 21,5 millions de tonnes. 

En prévision du rapport de production de grains de Statistique Canada de ce mercredi, les marchés prévoient une révision à la hausse de la récolte canadienne de blé à 27,37 millions de tonnes versus l’estimation précédente de 25,54 millions de tonnes. 


Partager cet article