Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - l'extra viande

14 novembre 2017, RJO'Brien

Bonjour, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

Porc

Pour une dixième journée consécutive, le prix du porc a baissé sur décembre et c’était la chute la plus violente depuis le début de cette tendance. Aujourd’hui, le prix de décembre a baissé de -2.38 ¢/lb, février de -2.80 ¢/lb et avril de -1.88 ¢/lb. Avec le mouvement d’aujourd’hui, on a sorti du canal baissier… mais à la baisse ce qui n’augure pas bien pour le prix. De plus, tous les indicateurs techniques point vers la baisse, mieux vaut rester patient avec les protections en place. Bien que c’est encore loin, les prix n’ont pas de support avant les bas du mois de septembre, à 56.00 ¢/lb pour le contrat de décembre et 62.00 ¢/lb sur février.

On ne peut pas blâmer la demande pour cette baisse de prix étant donné que le prix des découpes de porc demeure au-dessus de 80 ¢/lb. La problématique semble provenir des abattoirs qui ne sont pas très agressifs dans leur achat de porc… il faut dire que l’offre est plutôt abondante bien qu’on reste en-dessous des volumes prévus pour l’USDA. Un autre facteur qui pourrait expliquer la forte amplitude du mouvement d’aujourd’hui est la position des spéculateurs qui frôlaient les records. Selon le CFTC, entre le 1er et 7 novembre, les spéculateurs auraient acheté un net de 10,300 CàT portant ainsi leur position d’achat à 78,206 CàT, soit 24.2% des contrats ouverts (record à 26.9%). Possiblement que la décision d’achat des spéculateurs reposait sur la tendance haussière du mois d’octobre, mais ils ont accumulé beaucoup de position dans le top du marché… il est donc très plausible de croire que ces mêmes spéculateurs liquident (vendent) en ce moment, amplifiant la baisse d’aujourd’hui.

Le prix cash d’hier était de 66.49 (-0.33) ¢/lb ce qui donnera un indice CME à 66.68 (-0.32) ¢/lb demain matin.

Prix du CàT de porc sur décembre

Position des spéculateurs (porc)

 

Boeuf

Aujourd’hui, le prix du bœuf a perdu 1 ¢/lb sur l’ensemble des mois sous la pression des découpes qui baissent et de la liquidation des spéculateurs. D’une part, la marge des abattoirs a fortement diminué ces dernières semaines ce qui diminue leur appétit pour enchérir lors des achats physiques. De plus, à la mi-journée, le prix des découpes affichait une baisse de -1.69 ¢/lb sur le Choice. Pendant ce temps, on note peu d’activité dans les parcs d’engraissement alors que certains offres de vente sont apparus à 124 ¢/lb, mais il n’y a pas eu de transaction à ce niveau dans le plaines américaines. 

Du côté des spéculateurs, ils ont accumulé une imposante position en date du 7 novembre à 132,000 CàT achetés correspondant à 30% des contrats ouverts (record à 33%). Ils ont fortement augmenté leur position dans la dernière semaine d’octobre et la première de novembre avec plus de 11,000 CàT achetés au net par semaine. Ça correspond au sommet du marché et depuis, le prix a entamé une tendance baissière. Il y a donc un risque qu’ils liquident leur position d’achat au cours des prochaines semaines si la tendance continue de pointer vers le bas. Pour l’instant, on va surveiller le support technique formé de la tendance haussière en septembre et octobre.  

Prix du CàT de boeuf sur décembre

Position des spéculateurs (boeuf)

Bonne journée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.Sc., CFA, CAIA 

Avertissement : 

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article