Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Le calme plat pour les prix des grains

10 octobre 2017,

Peu de nouveau dans le marché des grains dans les derniers jours alors que les marchés attendent les nouvelles prévisions que proposera ce jeudi le USDA dans son rapport mensuel d’octobre.

Le rapport hebdomadaire sur la progression des cultures aux États-Unis a proposé peu de surprise aujourd’hui. Le maïs et le blé affichent toujours un bon retard, le soya étant toujours pratiquement dans les temps.

Maïs – En date de dimanche dernier, la récolte de maïs américain affichait toujours un bon retard à 22% de complétée contre 37% en moyenne depuis 5 ans. La maturité des cultures reste également tardive, à 82% au stade de la maturité, la moyenne 5 ans étant de 87%. Ce sont sans surprise les États les plus au nord (Dakota du Nord et du Sud, Minnesota) qui affichent le plus de retard. Cette situation offre un peu de support aux prix avec l’idée que les rendements pourraient décevoir un peu plus que prévu, surtout si d’autres gels ont lieu dans ces États comme ce fût le cas la semaine dernière.

Soya – Les précipitations plus importantes de la semaine dernière ont ralenti les récoltes de soya aux États-Unis qui sont à 36% terminée contre en moyenne 43% depuis 5 ans. Par contre, la maturité des cultures reste dans les temps à 89% atteinte, 2% de plus que la moyenne 5 ans.

Blé d’hiver – Les bonnes précipitations qui ont eu lieu dans plusieurs régions clés de production de blé d’hiver sont certainement bénéfiques au début de croissance des cultures, mais pas pour la progression des ensemencements qui est à 48% terminé, 10% de retard par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 

Dans le cas du soya, on signale toujours des rendements plus décevants que les premiers battages il y a deux semaines, ce qui offre un peu de support dans les prix. De plus, de bonnes précipitations sont encore attendues d’ici la fin de la semaine dans le Midwest, ce qui devrait continuer de retarder les récoltes américaines. Par contre, de ce côté, les inquiétudes restent légères alors qu’on prévoit un retour de conditions sèches et favorables aux récoltes la semaine prochaine. 

Au Brésil, le début de saison reste toujours difficile pour les ensemencements. Des précipitations ont eu lieu la semaine dernière, mais les conditions restent encore très sèches dans le centre et le nord du pays. À l’opposé, les régions plus au sud doivent composer avec des averses excessives.

Selon une nouvelle de Reuters, le phénomène météo de La Nina pourrait être à l’œuvre d’ici la fin de l’année avec 50-55% de probabilité. Ceci viendrait affecter plusieurs régions du globe, les marchés ayant à l’œil l’Amérique du Sud à cet égard. Rappelons qu’il n’est pas rare d’observer depuis quelques années des « rallyes » intéressants des prix à Chicago en décembre et janvier alors que des problèmes météo menacent les prochaines récoltes sud-américaines.

En prévision du rapport mensuel du USDA qui sera présenté ce jeudi, les marchés se montrent nerveux concernant les prochaines prévisions de rendements en maïs et soya qui seront proposés. Pour le maïs, les marchés prévoient un rendement ajusté en baisse de 169,9 à en moyenne 169,8 boisseaux/acre (167 à 172 bo./acre). Pour le soya, la moyenne des prévisions laisse inchangée la prévision actuelle du USDA à 49,9 boisseaux/acre (48,5 à 52,5 bo./acre). Dans les deux cas, la moyenne des prévisions propose également une baisse des stocks de fin d’année pour le maïs de 2,335 à en moyenne 2,251 milliards de boisseaux et de 475 à 452 millions de boisseaux dans le soya.

Pour le blé, les marchés prennent note des dernières estimations de stocks trimestriels américains au 1er septembre dernier, ceux-ci anticipant un ajustement en hausse des stocks de fin d’année de 933 à en moyenne 944 millions de boisseaux. Dans le monde, les marchés prévoient aussi une légère hausse des stocks de 263,1 à en moyenne 263,4 millions de tonnes.

Techniquement, à Chicago, les prix apparaissent en quête d’une nouvelle direction en attendant la publication du prochain rapport mensuel du USDA. Le maïs reste en mode consolidation dans une fourchette étroite de 3,46 à 3,51 $US/bo. (CàT Déc. 17 – récolte), toujours très près de ses creux d’août et septembre dernier à 3,4425 et 3,4550 $US/bo.. De son côté, le soya manque de plus en plus de fermeté face à une première résistance qui se faire sentir à 9,78 $US/boisseau, suivi d’une seconde résistance à son dernier sommet près de 9,88 $US/boisseau (CàT Nov. 17 – récolte). Il profite par contre toujours de sa tendance haussière en place depuis août dernier, avec un support à surveiller en ce sens autour de 9,60 $US/boisseau dans les prochains jours. Pour sa part, le marché du blé à Chicago tente toujours de freiner sa tendance très court terme baissière qui a pris forme il y a deux semaines avec un 1er support immédiat à l’approche de 4,34 $US/boisseau (CàT Déc. 17). Un passage sous ce support laisserait la voie ouverte à un recul supplémentaire sous 4,30 $US/boisseau, puis par la suite une revise de son dernier creux à près de 4,22 $US/boisseau.


Partager cet article