Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 janvier 20

10 janvier 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse de 2 ½ à 2 ¾ cents. Sur la semaine, le contrat mars 20 a reculé de ¾ cent.

Ce midi, le NASS (USDA) a présenté son rapport mensuel sur la production des grains. Dans le cas du maïs US, il y a eu une hausse inattendue de 31 millions de boisseaux comparativement au rapport de décembre à 13,692 milliards de boisseaux. La moyenne des rendements a également été revue à la hausse à 168 boisseaux par acre, alors que la superficie récoltée a été réduite de 300,000 acres à 81,5 millions d’acres. L’usage résiduel ainsi que la moulée de maïs US ont augmenté plus que les exportations n’ont baissé, mais, globalement, les stocks ont diminué. Les inventaires de fin d’année de maïs US ont baissé de18 millions de boisseaux à 1,892 milliard de boisseaux, ce qui est une réduction plus légère qu’anticipée. Mondialement, les inventaires de fin d’année ont diminué de 2,75 millions de tonnes par rapport au mois dernier à 97,81 millions de tonnes.

Par ailleurs, le USDA estime que les ventes à l’exportation de maïs US au cours de la semaine du 2 janvier dernier ont été de 161,888 tonnes, ce qui une forte baisse comparativement aux anticipations du marché et de 64,8 % par rapport à l’an passé. Le cumulatif annuel est de 8,890 millions de tonnes, un résultat bien inférieur à l’an passé.

Cet après-midi, le rapport de la CFTC a indiqué que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le maïs US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses à 80,887 contrats. Il s’agit de la 4ème semaine d’affilée où il y a un abaissement du nombre de positions nettes vendeuses.

Soya

Le contrat de soya US mars 20 a gagné 4 ½ cents sur une base hebdomadaire. Il a terminé la journée en hausse de 2 ½ cents. Le tourteau de soya US a clôturé en progression de 2,50 $/tonne. Le contrat mars 20 a gagné 2,30 $/tonne au cours de la semaine. Quant à l’huile de soya US, le contrat janvier 20 a fini la session en baisse 28 points. Le contrat mars 20 a reculé de 73 points sur la semaine.

Le rapport de janvier sur la production des grains a été présenté ce midi. Dans le cas du soya US, le NASS a indiqué une augmentation de la production de 8 millions de boisseaux par rapport à décembre sur l’effet d’une hausse des rendements et d’une baisse de superficies récoltées. La nouvelle production a été évaluée à 3,558 milliards de boisseaux. Dans son rapport WASDE, le USDA laisse les inventaires de soya US 2019/2020 inchangés à 475 millions de boisseaux, ce qui dépasse largement les anticipations du marché. Par ailleurs, le USDA a laissé inchangé son évaluation de la production de soya brésilien. Par contre, il projette que mondialement, les inventaires de fin d’année sont en hausse à 96,67 millions de tonnes.

Le rapport sur les ventes à l’exportation, qui a été présenté durant la matinée, indique que celles de soya US ont été de 358,983 tonnes. Les attentes du marché étaient entre 400,000 et 800,000 tonnes. Les ventes de tourteau de soya US ont également été inférieures aux anticipations du marché à 74,235 tonnes. Dans le cas de l’huile de soya US, elles ont été de 2,577 tonnes.

Le rapport de la CFTC a indiqué que le 7 janvier dernier que les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le soya US avaient inversé leurs positions nettes vendeuses détenues depuis les 6 dernières semaines en positions nettes acheteuses. Dans le même temps, ils avaient augmenté leurs positions nettes vendeuses sur le tourteau de soya US. Dans le cas de l’huile de soya US, ils ont abaissé leurs positions nettes, tout en conservant des positions nettes acheteuses sur 100,000 contrats

Blé

À Chicago, les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont fini la session en hausse de 2 ¼ cents. Sur la semaine, ils ont gagné 10 cents. À Kansas, sur la base hebdomadaire, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont progressé de 19 cents. Le contrat mars 20 a terminé la séance en hausse de 4 ½ cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont clôturé dans le vert de 6 ¼ cents. Sur la semaine, ils ont gagné 10 ½ cents.

Le rapport sur la production des grains montrait ce midi que celle de blé d’hiver US a été plus élevée que ce à quoi s’attendaient les analystes. Pour 2020/2021, le USDA projette des ensemencements de blé d’hiver sur 30,804 millions d’acres (- 355,000 acres par rapport à 2019). Les inventaires de fin d’année de blé US ont été évalués à 965 millions de boisseaux, soit une diminution de 10,65 % par rapport à l’an dernier et de 9 millions de boisseaux comparativement à décembre. Mondialement, la baisse des inventaires de fin d’année de blé est moins forte que prévu. Le USDA prévoit des stocks de fin d’année de blé 2019/2020 à 288,1 millions de tonnes.

Quant aux ventes à l’exportation de blé US 2019/2020 de la semaine du 2 janvier dernier, elles ont été de 130,567 tonnes, ce qui représentait seulement 61,7 % des ventes de la semaine précédente. Les marchés s’attendaient à un résultat entre 200,000 et 500,000 tonnes. Sur une base annuelle, le cumulatif des expéditions est tout de même en hausse de 16,51 % à 14,501 millions de tonnes.

Le rapport de la CFTC a indiqué cet après-midi que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le blé à Chicago avaient augmenté légèrement leurs positions nettes acheteuses à 27,687 contrats. À Kansa, pour une 2ème semaine consécutive, ils avaient des positions nettes acheteuses sur 2,816 contrats. À Minneapolis, les gestionnaires ont réduit leurs positions nettes vendeuses.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont eu une progression hebdomadaire de 2,70 $. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse de 30 à 70 cents. Pour les contrats de veau US, celui janvier 20 a gagné 4,25 $ sur la semaine. Il a clôturé en progression de 67 cents.

Le 9 janvier dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 39 cents à 146,83 $.

Durant la semaine du 2 janvier dernier, les ventes à l’exportation de bœuf US a été de 8,096 tonnes et les expéditions à 12,273 tonnes. Le rapport WASDE de ce midi a montré que la production de bœuf US au 1er trimestre de la nouvelle année a été de 6,495 millions de lbs. La projection annuelle totale pour 2020 est de 27,440 milliards de lbs, ce qui correspond à une baisse de 75 millions de lbs par rapport à la projection de décembre dernier.

Ce matin, les résultats des ventes de bœuf au Feeder Cattle Exchange ont montré que des offres entre 124 et 124,25 $ ont été présentées.

DTN a rapporté durant l’avant-midi que des activités au comptant ont eu lieu. Les demandes étaient à 126 $ et les offres à 122 $. En bout de ligne, il n’y a pas eu de vente.

Le USDA a indiqué que les ventes au comptant ont été limitées cette semaine. Des ventes entre 124-126 $ pour le vivant ont été enregistrées. D’autres, pour la carcasse, ont été signalées à 200 $ dans l’ouest du Corn Belt.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a pris 42 cents et celle «Select» 16 cents.

Le rapport de la CFTC a indiqué que le 7 janvier dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le bœuf US avaient des positions nettes acheteuses sur 80,686 contrats. Dans le cas du veau US, ils avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 29,21 % à 5,307 contrats.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 640,000 têtes, soit à une augmentation de 9,000 têtes par rapport à la même semaine l’an dernier.

Porc

À Chicago, les contrats de porc ont terminé la journée sur une note partagée. Le contrat avril 20 a clôturé en baisse de 35 cents alors que les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont gagné entre 22 et 25 cents. Le contrat février 20 a fini la semaine en baisse de 1,30 $.

Le 8 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 22 cents à 59,56 $.

Le rapport d’offre et demande (WASDE) de ce midi a indiqué qu’au 1er trimestre de 2020, la production de porc US a été de 7,180 millions de lbs. Le total annuel projeté est de 28,645 milliards de lbs, ce qui correspond à une baisse de 35 millions de lbs par rapport à la projection de décembre.

En ce qui concerne les ventes à l’exportations de la semaine du 2 janvier dernier, le USDA estime que celles de porc US ont été de 26,793 tonnes, ce qui représentait une augmentation de 188 % comparativement à l’an dernier à la même période. Toujours pour la semaine du 2 janvier, les expéditions ont été de 29,665 tonnes.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 33 cents. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 43 cents à 50,43 $.

Le rapport de la CFTC indique que mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses à 9 195 contrats.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 2,713 millions de têtes, ce qui est une augmentation de 159,000 têtes par rapport à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

     


Partager cet article