Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 juin 19

10 juin 2019,

Maïs

Les contrats de maïs aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de d’une fraction de cent. Les autres ont clôturé avec des gains de 3 ½ cents.

Les États-Unis ont annulé leur menace tarifaire sur les produits mexicains, mais laissent en place un statu quo.

Ce matin, le USDA a indiqué que les inspections à l’exportation de maïs US durant la semaine du 6 juin dernier ont été de 850,647 tonnes, ce qui est une hausse de 14,2 % par rapport à la semaine précédente, mais également une réduction de 39,7 % comparativement à la même période l’an passé. Pour l’année en cours, les inspections sont de 2 % inférieures à celles de l’an dernier. Le USDA a aussi rapporté des ventes de 49,753 tonnes de sorgo US à la Chine. 

Après la fermeture, le USDA a annoncé qu’en date du 9 juin dernier, les ensemencements de maïs USDA étaient terminés à 83 %. La moyenne des 5 dernières années est de 99 %. Par contre, c’est une avance hebdomadaire de 16 %. À noter que le résultat se situe dans le milieu des attentes du marché. Par ailleurs, 62 % des semis ont émergé, ce qui est de 31 % inférieur à la moyenne des dernières années.

Soya

La majorité des contrats de soya à Chicago ont fini la session en hausse de 2 à 3 cents. Quant au tourteau, il a suivi en prenant 1,10 $/tonne. L’huile est demeurée inchangée.

Le USDA estime que les inspections à l’exportation de soya US durant la semaine du 6 juin dernier ont été de 714,627 tonnes. Il s’agit d’une augmentation hebdomadaire de 40 % et de 5,77 % par rapport à la même période l’an dernier. De ce total, 402,854 tonnes ont été expédiées en Chine.

Le USDA a annoncé qu’en date du 9 juin dernier, les ensemencements de soya US étaient terminés à 60 %, soit à 28 % derrière la normale. 34 % des plants ont émergé comparativement à une moyenne des dernières années de 73 %.  

Des responsables chinois et américains se sont rencontrés en fin de semaine au Japon afin d’établir une communication. Le secrétaire américain Mnuchin a déclaré qu’ils devaient revenir à la table des négociations, autrement les États-Unis pourrait aller de l’avant avec plus de droits de douane sur les produits chinois.

Les données de douanes chinoises indiquent que la Chine a importé 7,36 millions de tonnes de soya en mai dernier, ce qui correspond à une baisse de 24,05 % par rapport à la même période l’an passé.

Blé

La plupart des contrats de blé d’hiver ont clôturé en hausse de 1 à 4 cents. À Minneapolis, les contrats aux échéances les plus rapprochées sont demeurés inchangés ou en hausse d’un centime.   

Le rapport sur la progression des cultures indique qu’en date du 9 juin dernier, 83 % du blé d’hiver US était en épiaison. Il s’agit d’un retard de 8 % par rapport à la normale. La récolte a été complétée à 4 %. Les marchés s’attendaient à davantage. La moyenne des 5 dernières années est de 10 %. 64 % du blé d’hiver US se trouvait dans les catégories «bon à excellent», ce qui signifie qu’il n’y a pas eu de changement par rapport à la semaine précédente. Quant au blé de printemps US, 97 % des ensemencements ont été complétés. 85 % des semis avaient également émergé alors que la moyenne des dernières années est de 93 %. Les conditions de culture ont baissé de 2 % à 81 % dans les catégories «bon à excellent».

Les inspections à l’exportation de blé US de la semaine du 6 juin dernier ont été de 464,779 tonnes, ce qui représente une baisse de 21,62 % par rapport à la semaine précédente, mais également une augmentation de 10,77 % comparativement à la même période l’an passé.

Le GASC (Égypte) a lancé un appel d’offres international pour des livraisons de blé vers la mi-juillet. Les résultats seront connus demain.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la journée en hausse de 1,80 $ à 2,775 $. Par contre, le contrat août a fini avec des gains limités. Les contrats de veau ont également clôturé dans le vert de 1,875 $ à 2,625 $.

Le 7 juin dernier, le CME feeder cattle indiex était en hausse de 39 cents à 132,26 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a perdu 65 cents à 221,66 $. Celle «Select» a fait l’inverse en prenant 1,87 $ à 208,79 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous Inspections fédérales à 121,000 têtes, ce qui est 3,000 têtes de plus qu’à la même période l’an passé.

Porc

La plupart des contrats de porc à Chicago ont fini la session en progression de 1,60 $ à 2,725 $. Le contrat juin 19, qui doit expirer bientôt, a terminé en hausse de 62,5 cents.

Le 6 juin dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 26 cents par rapport au jour précédent à 80,30 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 98 cents à 84,06 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 62 cents à 75,27 $. 

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 477,000 têtes, ce qui est une augmentation de 10,000 têtes comparativement à la semaine dernière et de 33,000 têtes par rapport à la même période l’an passé.  

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article