Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 13 mai 19

13 mai 2019,

Maïs

La plupart des contrats de maïs à Chicago ont clôturé en hausse de 2 à 5 cents.

Après la fermeture du marché, le USDA a rapporté qu’hier, les ensemencements de maïs US étaient terminés à 30 %, ce représente une progression de seulement 7 % par rapport à la semaine précédente. Le résultat est inférieur aux attentes du marché et il est de 36 % moins élevé que la moyenne des 5 dernières années. L’an passé, à la même période, la progression des semis était finalisée à 59 %. Par ailleurs, 10 % des plants ont émergé alors que la normale est de 29 %.

Dans son rapport sur les inspections à l’exportation présenté ce matin, le USDA a indiqué que 1,001 million de tonnes de maïs US ont été exportées durant la semaine du 9 mai dernier, ce qui correspond à une hausse de 2,45 % par rapport à la semaine précédente, mais aussi à une baisse de 36,59 % comparativement à la même période l’an dernier.

Vendredi dernier, la CFTC a mentionné que le 7 mai dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du maïs US avaient réduit leurs positions nettes vendeuses de 24,372 contrats à 282,327 contrats.

Soya

La plupart des contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse de 5 à 6 ¾ cents. Le contrat de tourteau a clôturé en baisse de 10 cents/tonne. L’huile a reculé de 15 points.

Les tensions commerciales US/Chine sont à la hausse alors que la Chine envisage d’augmenter les droits de douanes sur 60 milliards de dollars en produits américains afin de contrer la hausse américaine des tarifs enclenchée la semaine passée.

Cet après-midi, le USDA a mentionné qu’hier, les ensemencements de soya US étaient terminés à 9 %. Le marché s’attendait à un résultat entre 14 et 15 %. L’an passé, à la même période, les travaux avaient été complétés à 32 %. La moyenne des 5 dernières années est de 29 %.

Par ailleurs, le USDA a indiqué que les inspections à l’exportation de soya US ont été de 513,375 tonnes durant la semaine du 9 mai dernier. 272,061 tonnes étaient destinées à la Chine. Les expéditions ont baissé de 14,87 % par rapport à la semaine passée et de 26,55 % comparativement à la même période l’an dernier.

Vendredi dernier, la CFTC a signalé dans son rapport (Commitment of Traders) que le 7 mai dernier, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le secteur du soya US avaient ajouté 12,027 contrats à leurs positions nettes vendeuses à un record de 160,553 contrats.

Blé

La majorité des contrats de blé d’hiver US ont fini la journée avec des gains de 8 à 12 ¼ cents. À Minneapolis la hausse a été de 1 à 5 cents.

Dans son rapport sur les inspections à l’exportation, le USDA a mentionné ce matin que le 9 mai dernier, les exportations de blé US ont été robustes à 842,418 tonnes, ce qui représente une augmentation de 56,73 % par rapport à la semaine précédente et de 80,40 % comparativement à la même période l’an passé.

Cet après-midi, le USDA a annoncé qu’hier, 42 % du blé d’hiver US se trouvait au stade de l’épiaison. La moyenne des 5 dernières années est de 54 %. Il a également noté que les conditions de culture du blé d’hiver US sont demeurées inchangées à 64 % dans les catégories «bon à excellent». Concernant les ensemencements de blé de printemps US, ils étaient terminés à 45 % alors qu’ils l’ont été à 23 % la semaine précédente. C’est mieux que ce qu’avaient anticipé les marchés, mais la moyenne des 5 dernières années reste à 67 %. L’an passé, à la même période, les semis étaient complétés à 54 %. 10 % des semis ont émergé alors que la normale est de 34 %.

Selon la CFTC, le 7 mai dernier, les spéculateurs et les gestionnaires de fonds actifs dans le blé US avaient augmenté leur positions nettes vendeuses à un record de 58,866 contrats.

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont terminé la session en recul de 1,45 à 2,70 $. La faiblesse dans le porc ainsi que les nouveaux tarifs chinois sur l’importation de bœuf et de poulet ont exercé une pression négative sur le marché. Les contrats de veau ont également fini dans le rouge de 2,55 $ à 3,725 $.

Le 10 mai dernier, le CME feeder cattle index était en baisse de 13 cents à 135,39 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a progressé de 47 cents à 221,58 $. Celle «Select» a gagné 1,43 $ à 208,89 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 121,000 têtes, ce qui correspond à une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente et de 4,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

Vendredi dernier, la CFTC a mentionné dans son rapport que le mardi 7 mai, les gestionnaires de fonds et les spéculateurs actifs dans le bœuf US avaient réduit leurs positions nettes acheteuses de 24,881 contrats à 104,701 contrats.

Porc

Les contrats de porc US juin jusqu’à août ont terminé la journée avec des pertes limitées. Le contrat mai 19, qui approche de son expiration, a clôturé en baisse de 20 cents.

Le 9 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 4 cents par rapport au jour précédent à 82,80 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 2,08 $ à 88,24 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a progressé de 71 cents par rapport au jour précédent à 80,64 $.

En ce début de semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 461,000 têtes. Il s’agit d’une baisse de 9,000 têtes comparativement à la semaine passée, mais aussi d’une hausse de 6,000 têtes par rapport à la même semaine l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article