Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 14 mars 19

14 mars 2019,

Maïs

La plupart des contrats de maïs à Chicago ont clôturé avec des gains d’une fraction à 4 ¼ cents.

Ce matin, le USDA a présenté un rapport sur les ventes à l’exportation décevant en ce qui concerne l’ancienne récolte de maïs US. Les 371,981 tonnes enregistrées sont bien inférieures au résultat de l’an passé à pareille date. De plus, ce n’est que la moitié des anticipations du marché. La Corée du Sud a été le principal acheteur avec 120,200 tonnes. Le Japon venait à la suite avec 110,600 tonnes. Par contre, les ventes de la nouvelle récolte ont apporté un support au secteur avec leurs 474,577 tonnes. Le Mexique a acheté 269,600 tonnes et le Japon 202,000 tonnes. Ces résultats de ventes à l’exportation sont considérés comme des informations obsolètes, mais montrent pourquoi une réduction de prix était nécessaire.

Dans un appel d’offres, qui a eu lieu hier, un importateur sud-coréen a acheté 60,000 tonnes de maïs US.

Les analystes de ProAgro estiment la production de maïs ukrainien 2019 pourrait baisser de 4,4 millions de tonnes par rapport à 2018 à un total de 31,2 millions de tonnes.

 

Soya

La majorité des contrats de soya à Chicago ont terminé la journée en baisse de 2 à 3 cents.

Dans la semaine du 7 mars dernier, les ventes à l’exportation de l’ancienne récolte de soya US ont été de 1,912 millions de tonnes. Le résultat est dans la fourchette supérieure des attentes du marché. Il dépasse également celui de 2018 par 50,6 %. Les Chinois ont été les principaux acheteurs avec 1,708 million de tonnes. Le Mexicains venaient en seconds avec 67,500 tonnes. Pour l’année en cours, les engagements à l’exportation sont présentement à 16,4 % inférieurs à l’an passé. Les ventes à l’exportation de tourteau de soya US ont totalisé 225,978 tonnes et celles de l’huile 13,986 tonnes. Dans les deux derniers cas, les résultats étaient dans la fourchette supérieure des anticipations du marché.

 

Blé

La plupart des contrats de blé US à Chicago comme à Minneapolis ont fini la session en hausse de 1 à 5 ¼ cents.

Dans la semaine du 7 mars dernier, le ventes à l’exportation de tous les types de blé US ont été de 262,973 tonnes pour l’ancienne récolte. C’est faible et les marchés s’attendaient à mieux. Les ventes de la nouvelle récolte de blé US ont été évaluées à 83,038 tonnes. Que ce soit pour l’ancienne ou la nouvelle récolte, le Nigéria a été le principal acheteur avec respectivement 106,300 tonnes et 48,020 tonnes.

ProAgro estime que la récolte de blé Ukrainien 2019 sera de 28,3 millions de tonnes, ce qui est une hausse comparativement aux 27,6 millions de tonnes de 2018.

Dans un appel d’offres, qui a eu lieu aujourd’hui, la Turquie a acheté 290,000 tonnes de blé.

 

Bœuf

La plupart des contrats de bœuf à Chicago ont clôturé en hausse de 50 cents à 1,025 $. Les contrats de veau ont également terminé la journée en progression de 25 à 75 cents. Le contrat mars 19 a baissé de 45 cents.

Le 13 mars dernier, le CME feeder cattle index était en reculé de 69 cents à 138,39 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se à 8,94 $. La découpe «Choice» a baissé de 54 cents à 227,70 $. Celle «Select» a suivi en perdant 52 cents à 218,76 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 447,000 têtes, une baisse de 19,000 têtes par rapport à la semaine précédente. Dans le courant de la journée, des inondations, qui ont ralenti le transport, ont été rapportées dans le Nebraska et en Iowa.

Pour la plupart des régions américaines, des ventes au comptant à 127 $ ont été observées tout au long de la semaine.

En date du 7 mars dernier, les ventes à l’exportation de bœuf ont été de 12,811 tonnes.

 

Porc

La majorité des contrats de porc à Chicago ont fini la journée avec des gains de 2,025 $ à 2,70 $.

Le 12 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 74 cents par rapport au jour précédent à 53,12 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc US a progressé de 95 cents à 68,80 $. Sur une base nationale, le prix moyen de la carcasse a également été dans le vert de 1,08 $ à 51,52 $.

Le USDA considère le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,864 million de têtes, soit une baisse de 25,000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais aussi une augmentation de 16,000 têtes par rapport à la même période en 2018.

Pour la semaine du 7 mars dernier, le USDA estime les ventes à l’exportation de porc US à 50,288 tonnes. 23,846 tonnes ont été vendues à la Chine et 8,900 tonnes au Mexique.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article