Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 13 mars 19

13 mars 2019,

Maïs

Ce mercredi, la plupart des contrats de maïs à Chicago ont fini la journée au neutre à haussier d’une fraction de cent. La hausse des prix de l’éthanol a permis de soutenir le secteur.

Dans son rapport hebdomadaire présenté ce matin, l’EIA a indiqué que la production d’éthanol US a été de 1,005 million de barils par jour au cours de la semaine du 8 mars dernier, ce qui représente une baisse de 19,000 bpj comparativement à la semaine précédente. Quant aux stocks, ils ont diminué de 530,000 barils à 23,731 millions de barils. Le Golf est la seule région où aucune réduction n’a été enregistrée.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation du maïs US, qui sera publié demain, le marché s’attend à un résultat compris entre 0,8 et 1,2 million de tonnes pour l’ancienne récolte et entre 0 et 300,000 tonnes pour la nouvelle.

Un sondage réalisé par Allendale montre que les producteurs de maïs US projettent une superficie de 91,475 millions d’acres pour 2019.

 

Soya

La majorité des contrats de soya à Chicago ont terminé la journée avec des gains de 3 à 4 ¼ cents. Les contrats de tourteau de soya aux échéances les plus rapprochées ont également clôturé en hausse de 1,90 $/tonne. Par contre, l’huile a reculé de 9 points.

Dans son sondage, Allendale indique que les producteurs de soya US prévoient une superficie de 84,263 millions d’acres pour 2019. Le USDA va rendre public son rapport annuel sur les perspectives des ensemencements le 29 mars prochain.

Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 7 mars dernier, qui sera rendu public demain, les analystes anticipent un résultat entre 1,2 et 1,9 million de tonnes pour la saison 2018/2019 et entre 0 et 150,000 tonnes pour celle de 2019/2020. Dans le cas du tourteau de soya, entre 50,00 et 300,000 tonnes sont avancées. Pour l’huile, le marché s’attend à un résultat compris entre 5,000 et 20,000 tonnes.

Vendredi, le NOPA devrait présenter son rapport pour le mois de février dernier et le marché anticipe que ses membres ont trituré 158,73 millions de boisseaux de soya. Ce serait un record si ce chiffre se réalise.

 

Blé

La plupart des contrats de blé US ont clôturé en baisse de 5 à 10 ¼ cents. Le contrat mars 19, qui s’approche de son expiration, s’échangeait à un volume peu élevé.

Le sondage d’Allendale montre que les producteurs américains s’attendent à une superficie totale de 47,414 millions d’acres pour tous les types de blé US 2019. À titre de comparaison, hier, IEG Ventage indiquait une possibilité moins élevée à 46,772 millions d’acres.

Pour la semaine du 7 mars dernier, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de blé US entre 400,000 et 600,000 tonnes pour l’ancienne récolte et entre 50,000 et 150,000 tonnes pour la nouvelle.

Dans un appel d’offres, qui se terminera jeudi, la Corée du Sud recherche 50,000 tonnes de blé US pour une livraison fin juillet/début août.

 

Bœuf

Les contrats de bœuf à Chicago ont fini la session au neutre à haussier de 65 cents. Les contrats de veau ont eu une progression partagée, avec un contrat mars 19 à la hausse de 25 cents. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé dans le rouge.

Le 12 mars dernier, le CME feeder cattle index était en progression de 6 cents à 139,08 $. Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se à 8,96 $. La découpe «Choice» a pris 2 cents à 228,24 $. Celle «Select» a fait l’inverse en perdant 1,07 $ à 219,28 $.

Pour la semaine, le USDA estime le cumulatif des abattages sous inspections fédérales à 354,000 têtes, une hausse de 4,000 têtes par rapport à la semaine dernière et de 3,000 têtes comparativement à la même période l’an passé.

À son encan en ligne, le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les 755 têtes offertes. Les parcs d’engraissement avaient offert 126,50 $.

Aujourd’hui, quelques ventes au comptant à 127 $ ont été enregistrées dans plusieurs régions.



Porc

La majorité des contrats de porc à Chicago ont clôturé en hausse de 52,5 cents à 1,875 $. Le contrats avril 19 a toutefois terminé en baisse de 17,5 cents.

Le 11 mars dernier, le CME Lean Hog Index a été en hausse de 40 cents comparativement au jour précédent à 52,38 $. Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes de porc était en progression de 23 cents à 67,85 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 89 cents à 50,44 $.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,42 millions de têtes, soit au même niveau que la semaine précédente. Il s’agit également d’une augmentation de 32,000 têtes comparativement à la même période en 2018.

 

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC


Partager cet article